ALERTE :

    Bénin/Économie : La date de réouverture des frontières bénino-nigérianes annoncée - Les Pharaons

    Muhammadu-Buhari-Cedeao-

    Plus d’un an après la fermeture des frontières nigérianes avec le Bénin, les autorités nigérianes ont enfin levé le verrou. Le président Nigérian, Muhammadu Buhari a ordonné la réouverture immédiate de 4 frontières. ll s’agit des frontières de Sèmè, d’Illela, de Maigatari et de Mfun.

    Cette annonce intervient quelques jours seulement après que le président Nigérian ait annoncé l’ouverture imminente des frontières nigérianes avec le Bénin à l’issue d’une réunion avec 36 gouverneurs des Etats fédérés. <<Lors de ma réunion avec les gouverneurs des États aujourd’hui, j’ai expliqué que la fermeture des frontières terrestres du Nigeria était en partie une tentative de contrôler la contrebande d’armes et de drogues. Maintenant que le message est entré avec nos voisins, nous envisageons de rouvrir les frontières dès que possible>>, avait écrit le président nigérian sur sa page twitter.

    Les raisons évoquées par le Nigéria pour justifier la fermeture

    Le Nigeria, première puissance économique du continent africain avec 190 millions d’habitants, a procédé depuis le 20 août 2019 à une fermeture de ses frontières terrestres pour, officiellement, lutter contre la contrebande. Selon le ministre d’État à l’Industrie, au Commerce et à l’Investissement, « l’ouverture des frontières dépendrait largement des recommandations de l’équipe de patrouille mise en place pour contrôler le respect des protocoles commerciaux ».
    A plusieurs reprises, les autorités douanières et gouvernementales du Nigéria ont fait savoir que la fermeture des frontières n’est pas une décision hasardeuse. Selon le président Muhammadu Buhari, cette fermeture n’est pas une punition infligée aux pays voisins du Nigéria. Il affirme que la décision de fermer les frontières nigérianes s’est présentée comme une solution urgente à la contrebande qui tue progressivement le marché intérieur de son pays.
    Il a notamment évoqué la question de la contrebande du riz qui empêche la production locale de s’imposer, alors que son gouvernement s’y investit énormément. Le président Buhari avait donc demandé aux pays impactés par la fermeture des frontières, surtout le Bénin, de prendre des meures concrètes pour faire cesser la contrebande du riz vers le Nigéria.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment