ALERTE :

    Bénin/Société : 5è session extraordinaire du CNDS: De nouvelles perspectives pour un climat social apaisé - Les Pharaons

    IMG-20201217-WA0027

    Le Conseil national du dialogue social (CNDS) a tenu ce jeudi 17 décembre 2020 à l’Infosec de Cotonou sa cinquième session extraordinaire au titre de l’année 2020. Durant les travaux, il a été question de mener des réflexions sur les actions à mener en 2021 pour le renforcement des capacités des acteurs sociaux.

    Faire le point des activités menées au cours de l’année 2020 et se projeter sur les actions qui seront menées. Tels sont les objectifs visés par le Conseil national du dialogue social (CNDS) à l’occasion de sa cinquième session extraordinaire. D’entrée, le président du CNDS, Guillaume Attigbé, a justifié le retard observé (aucune activité menée jusqu’au mois d’avril de l’année en cours) dans la conduite des activités du Conseil. Toutefois, il a fait savoir que ce retard a été comblé à bien d’autres égards.

    Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte nationale du dialogue social, les grandes actions ci-après ont été conduites à terme. Il s’agit entre autres de la : formation de vingt-cinq (25) formateurs en matière de dialogue social et de négociation collective, tenue de cinq (05) session extraordinaire, ce qui est un record depuis l’installation de l’Institution tripartite le 4 août 2017, l’élaboration et publication du rapport sur l’état du dialogue social au titre de l’année 2019 et la rédaction et adoption de la feuille de route de l’évaluation ba mi-parcours du CNDS.
    Mettant à profit cette tribune, il a reprecisé le rôle de son institution dans l’apaisement du climat social au Bénin. ” Il y a ce qui est apparente est ce qui ne l’est pas. Notre rôle est de prévenir et d’attirer l’attention sur les problèmes qui se posent ou qui s’annoncent” a-t-il déclaré tout en indiquant que son institution a pris part active sur la question de l’aspiranat en initiant plusieurs rencontres avec les acteurs concernés avant même qu’ils ne soient reçus par le chef de l’État. A cela s’ajoute l’organisation prochaine de l’élection professionnelle nationale qui est l’une des actions abouties du CNDS. “Oui, nos recommandations sont prises en compte par le gouvernement”, a-t-il rassuré.
    Le président du CNDS, Guillaume Attigbé, a énuméré comme perspectives pour l’année 2021, les actions suivantes : la structuration du dialogue social au Bénin, la promotion des conventions collectives se branche au Bénin, la fiscalité du développement en vue de la migration du secteur informel vers le secteur formel et la loi n°2017-05 du 29 août 2017 relative à l’embauche et à la résiliation du contrat de travail en République du Bénin.

    admindios


    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment