ALERTE :

    Bénin/Décentralisation : Le pas à pas territorial de Patrice Talon - Les Pharaons

    Décentralisation

    Transformation du fonds Fadec en fonds d’investissement. « 143 milliards de francs Cfa alloués aux communes » , « prise en compte de la fonction publique territoriale dans la loi portant statuts généraux de la fonction publique », « plans de décentralisation et de déconcentration des ministères », « plans départementaux de coordination des actions de développement des Préfectures »… Dire qu’il ne s’est rien passé durant le dernier quinquennat serait véritablement faire preuve de mauvaise foi. Tout comme affirmer qu’il n’y a pas eu de réforme du monde territorial.
    C’est un engagement fort que le président Patrice Talon a pris il y a bientôt cinq ans. Et depuis, le renforcement du développement local est en marche. Sur la méthode, on peut distinguer deux grandes périodes. La première, radicale, remonte au 22 juin 2016 où le Chef de l’Etat a lancé un signal fort. Les chefs-lieux des douze départements ont été fixés et les nouveaux préfets installés dans leurs fonctions. Cette décision s’est révélée aux yeux de nombreux Béninois comme un acte de courage politique jamais assumé depuis l’organisation en 1993 des états généraux sur l’administration territoriale. C’est d’ailleurs perçu comme la levée du plus grand obstacle sur le chemin de la déconcentration.
    Puis le tempo s’accélère, et l’on invoque d’un côté la transformation du fonds Fadec en fonds d’investissement. Grâce à cela, la plus petite commune du Bénin reçoit au moins quatre-cents millions de l’Etat. La législation, elle aussi, a évolué. Le projet de loi relative au régime financier des communes en examen à l’Assemblée nationale a passé le cap de l’adoption en conseil des ministres. Aussi, la loi 2015-18 portant statuts généraux de la fonction publique a été revisitée pour prendre en compte la fonction publique territoriale.
    En dehors de ces initiatives, des projets d’investissements majeurs ont été initiés et mis en œuvre afin de créer au niveau des communes un espace de démocratie participative, un espace de démocratie inclusive. Sur le registre de renforcement de capacités des élus locaux, il a été retenu au titre du programme d’actions du gouvernement, la construction à Allada d’un Centre de Formation pour l’Administration Locale.
    Dans le même registre, on retiendra que le gouvernement de Patrice Talon a directement doté les communes de plus de 143 milliards de francs Cfa. Phénomène assez nouveau, la gouvernance locale s’est ainsi exprimée, au gré des projets modernisation de la préfecture d’Abomey, des principaux marchés communaux, des travaux d’aménagement urbains dans trente quatre communes, du projet spécial de désenclavement de la commune lacustre des Aguégués, sans oublier la construction des douze cités administratives départementales en instance de démarrage.
    Ainsi, la décentralisation a bénéficié d’une aura positive sous le régime Talon et se présente aujourd’hui comme un élément de dynamique territoriale ayant amené du service à la population et la construction d’un certain nombre d’équipements. Ces différents projets auront permis au gouvernement de soulager les populations en rapprochant l’administration de l’administré.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment