ALERTE :

    Tricherie au concours de magistrats au Bénin: Les mises en cause présentées au procureur ce jour - Les Pharaons

    Mario-Metonou-1

    Les deux dames à l’origine de l’annulation du récent concours de recrutement de 100 auditeurs de justice seront fixées sur leur sort ce jour, mardi 22 novembre 2020. Elles seront présentées au procureur avec leurs complices une semaine après que le procureur de la République près le tribunal de Cotonou ait annoncé l’ouverture d’enquête et des «poursuites judiciaires exemplaires » contre les personnes concernées.
    Face à la presse le mardi 15 décembre dernier, Mario Mètonou avait fait savoir que les deux candidates ainsi que leurs complices sont en garde à vue en attendant des “poursuites judiciaires exemplaires” à leur encontre. Il a laissé entendre que l’enquête a été confiée à la Brigade économique et financière (BEF). «Cette unité a été instruite aux fins d’interpeller et placer en garde à vue les mises en cause ainsi que tous les complices », renseigne le procureur Mario Mètonou. Et il a précisé que «dès la clôture de l’enquête, ces personnes seront présentées au procureur de la République et feront l’objet de poursuites judiciaires exemplaires ». Dans la même logique, le procureur a expliqué que lors de l’épreuve de procédure pénale dans l’après-midi du samedi 12 décembre 2020, deux candidates ont été surprises dans des manœuvres de tricherie.
    Selon ses explications, l’’une a été vue en train de manipuler un téléphone portable par lequel elle correspondait avec une personne extérieure, l’autre avec des documents écrits en forme de brouillons qui n’étaient pas ceux fournis par le centre d’examen. Les deux candidates ont été expulsées du centre de compositions. Elles et leurs complices vont être poursuivis pour fraude à un concours. Dans le code pénal, la fraude dans les examens et concours est une infraction punie par les articles 754 et 757. Les deux candidates et leurs complices peuvent écoper d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et de 5 000 000 FCFA d’amende.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment