ALERTE :

    Bénin/ Présidentielle 2021 Suppression ou maintien du parrainage. La Cour constitutionnelle tranche le 07 janvier prochain - Les Pharaons

    MEMBRES COURS CONSTITUTIONNELLE

    Objet de polémique depuis son introduction dans le dispositif électoral béninois, le sort du parrainage sera connu le 07 janvier 2021. Sur saisine de trois citoyens contestataires “anti-parrainage”, la Cour constitutionnelle va se prononcer sur les recours en inconstitutionnalité contre le parrainage des candidats à la prochaine élection présidentielle. Réunis en audience plénière ce jeudi 24 décembre 2020, les sept sages de la Cour constitutionnelle ont décidé de vider les recours en bloc au mois de janvier 2021. L’audience plénière a été dirigée par le professeur Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle. La chambre des audiences plénières a examiné plusieurs dossiers dont les trois recours contre l’application du principe du parrainage des candidats à la prochaine élection présidentielle. Les trois recours étant liés au même objet, le parrainage, la Cour constitutionnelle a décidé de faire un jumelage et de prononcer son verdict le jeudi 07 janvier 2021. Au Bénin, les candidats à l’élection présidentielle doivent avoir 10% du nombre total des élus nationaux, soit 16 députés et ou maires sur le collège de 160 élus parrains. Ce principe est une innovation introduite dans la constitution révisée le 1er novembre 2019 au parlement. Depuis son adoption, le principe du parrainage fixé à l’article 44 de la nouvelle constitution et décliné à l’article 132 du code électoral, est au cœur d’une vague de critiques. La société civile et une partie de l’opposition béninoise demandent la suppression du parrainage pour garantir des élections inclusives. Mais du côté du pouvoir qui dispose de la quasi totalité des parrains ( 154 députés et maires), les assurances sont données. En tournée nationale de reddition de compte du 12 novembre au 12 décembre dernier, le Président de la République, Patrice Talon a pris des engagements forts pour des élections inclusives. Il a rassuré les partis d’opposition sur son engagement à travailler pour que les candidats issus de leurs rangs aient les parrainages. Peu rassurés, certains opposants ont saisi le juge constitutionnel pour obtenir la suppression du parrainage avant la tenue du scrutin présidentiel dont le premier tour est prévu le 11 avril 2021. Le 07 janvier prochain, la classe politique sera située après le verdict des 7 sages de la Cour.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment