ALERTE :

    Sur Bi News Robert Gbian et Marcellin Ahonoukoun décryptent le discours de Patrice Talon sur l’état de la nation - Les Pharaons

    Screenshot_20201231-083522_1609400157250

    Ce mercredi 30 décembre 2020, Robert Gbian et Marcellin Akonoukou étaient les invités de l’émission “Grand Débat” de la chaîne de télévision Bi News. Occasion pour les deux députés de décrypter le discours du Chef de l’État sur l’état de la nation. Sans langue de bois, les invités de Jean-Eudes Mitokpè et de Landry Houéton ont apprécié le fond et la forme du message délivré par Patrice Talon.

    Le Chef de l’Etat Patrice Talon était ce mardi 29 décembre 2020 face à la représentation nationale à Porto-Novo. A cette occasion, il a adressé aux députés son discours sur l’état de la Nation à moins de quatre mois de la fin constitutionnelle de son premier mandat. Le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, Robert Gbian et Marcellin Ahonoukoun, président du groupe parlementaire de l’Union Progressiste se sont prononcés sur cette question. Au cours de ce grand Oral, ceux-ci se disent être en phase avec le bilan élogieux dressé par le locataire de la Marina. <<Le bilan du Chef de l’État est mon bilan. Donc, je suis en phase avec le bilan du président Talon>>, a lâché Robert Gbian.

    A en croire le vice-président de l’Assemblée nationale, la gouvernance Talon est positive à 95%. Il n’en pour exemple que l’accès à l’eau potable où la couverture au plan national est de 72%, le secteur énergétique où des avancées notables ont été constatées. <<Avec la centrale thermique de Maria Gleta, nous couvrons désormais la moitié de nos besoins en consommation énergétique>>, va-t-il déclarer.

    La présidentielle de 2021 était également au cœur des échanges. Opinant sur la question du parrainage, Marcellin Ahonoukoun a fait savoir que cette réforme du code électoral étant un acte républicain, le président Talon ne peut pas aller seul aux élections. <<Le parrainage n’est pas là pour exclure de potentiels candidats>>, va-t-il marteler.
    Sur ce, il a insisté sur le fait qu’il est inopportun pour l’opposition de remettre en cause les lois électorales à trois mois des élections. <<Ils n’ont qu’à s’organiser, choisir un candidat afin de participer aux élections. Rien ne se passera. Les élections présidentielles seront une fête>>, va-t-il conclure.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment