ALERTE :

    Kaléidoscope 2020 sur Bi News Sept partis politiques ont répondu à l’appel - Les Pharaons

    IMG-20210103-WA0060_1609745876527

    Cyrille LIGAN
    Rarement aura-t-on vu une émission mobiliser sur une même tribune, et de surcroît en une journée, des politiciens de tous bords et des experts de la société civile pour revisiter l’actualité nationale. C’est pourtant le pari qu’a su relever la maison de production Bi News le mercredi 30 décembre dernier pour marquer ses noces de coton. Baptisé « Kaléidoscope 2020 », le premier numéro de la sulfureuse saga sociopolitique, diffusée en direct de Azalai Hôtel de Cotonou, a réussi à casser les codes des débats sociopolitiques habituels, avec un format inédit mêlant sérieux et divertissement.
    D’emblée, l’affiche donne le ton. Kaléidoscope revendique un regard pluriel, critique mais objectif sur les faits marquants de l’actualité au soir de chaque année. A l’antenne, acteurs politiques de la mouvance à l’instar du ministre Alain Orounla, des députés Robert Gbian et Marcellin Ahonoukou, acteurs politiques de l’opposition comme Laurent De-Laure Faton du parti FCBE et de Fidèle Sonon du parti Usl, ou encore experts de la société civile dont Joël Atayi Guèdègbé et Martin Assogba se sont succédé pour revisiter, décrypter l’actualité nationale afin d’éclairer l’information sociopolitique sous un prisme objectif, affranchi des contraintes politiques.
    La sérénité et la franchise des débats de même que la diversité des opinions accordent une certaine prégnance à cette émission qui ambitionne de permettre aux internautes de faire la part des choses parmi les multiples informations qu’ils reçoivent. Proposée en format court de six épisodes dont « Le duel du réveillon », « Le grand débat », « Le carré politique », « On peut tout dire », « La diagonale », etc., la première édition de Kaléidoscope aura permis aux internautes, séduits par le format fédérateur de cette émission, de renouer avec les événements qui se sont déroulés durant l’année afin de mieux appréhender les événements futurs.
    Le format de Kaléidoscope 2020 s’est voulu propice aux enjeux de l’heure. Un exercice taillé sur mesure pour Jean-Eudes Mitokpè, un visage bien connu des téléspectateurs, à la tête d’une équipe de journalistes chevronnés. Au-delà des effets d’annonce, ce pari de l’innovation lancé pour célébrer le premier anniversaire de la maison Bi News est gagné. La mobilisation de toutes les sensibilités politiques et des acteurs de la société civile ainsi que le niveau des débats en sont éloquents.
    C’est aussi l’occasion pour la chaîne de télévision Bi News, accessible sur YouTube, de se démarquer du paysage ultra concurrentiel des chaînes d’information numériques et d’affirmer son identité en tant que première audience numérique au Bénin. Kaléidoscope tente ainsi de se singulariser avec une identité tranchée. Toutefois, ce nouveau rendez-vous n’a pas vocation à être récurrent. Dans l’attente de Kaléidoscope 2021, la maison Bi News promet d’autres émissions rythmées, avec des surprises, qui seront programmées au fil des moments politiques.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment