#Bénin/Présidentielle 2021 Critiques de la gouvernance de Talon, Edmond Agoua invite l’opposition à proposer des alternatives - Les Pharaons

doudou 2

L’absence de programme alternatif à celui de Patrice Talon, l’inexistence d’un projet de société crédible et surtout le manque de vision. Ce sont les principaux griefs formulés par les observateurs de la scène politique nationale aux détracteurs du régime de la ‘’Rupture’’. Edmond Agoua estime qu’il est nécessaire de corriger le tir pour la vitalité du modèle démocratique béninois. Le député de la huitième législature invite alors l’opposition à faire des propositions alternatives aux populations.

LIRE AUSSI: #Bénin/Education Grossesses en milieu scolaire, l’étrange solution des députés

L’opposition béninoise n’est pas réputée par la qualité de ses idées. Son silence face aux grands sujets de l’actualité politico-sociale au Bénin est bien évocateur de la question. Edmond Agoua invite ses responsables à un changement de paradigmes. A l’en croire, l’animation de la vie politique relève des observations constructives des uns et des autres. Il poursuit en affirmant qu’on ne n’est « opposant que c’est faux tout ce qui est vrai, pour noircir de force tout ce qui est blanc. Quand c’est bon, il faut reconnaitre que c’est bon ». Le président de l’ex-alliance ‘’L’éclaireur’’ demande aux opposants d’applaudir ce qui se fait de bon et dénoncer les dérives tout en apportant des propositions de solutions.

Aucune démocratie n’est viable sans une opposition politique responsable. Mais au Bénin, visiblement à court d’arguments, les opposants, de l’ombre comme les déclarés, ont inventé une nouvelle forme de combat. Les attaques personnelles et intoxications en tous genres sont devenues leurs armes favorites. Pire, ils s’en prennent à l’image du Bénin. L’absence d’arguments solides les contraint à ne plus critiquer les actions du Chef de l’Etat. Leur cible est désormais le Bénin.

LIRE AUSSI:#Bénin/ Nouveaux horaires de travail dans l’Administration publique Les sanctions après la sensibilisation, avertit le SG Nobert Kanhounou

A quelques semaines de l’élection présidentielle, l’opposition n’a, pour l’heure, rien proposé au peuple béninois. Dans ce contexte, le débat est biaisé car il s’agit en réalité d’une confrontation entre idées d’une part et, insultes d’autre part. Une posture qui n’honore guère la démocratie béninoise.

admindios


One comment

  • Blaise C AGBALLA

    6 janvier 2021 at 15 h 05 min

    Il faut que Mr Edmond AGOUA commence par demander au Premier responsable de faire un bilan critique de son propre PAG au lieu de passer tout son quinquennat au critique subjectif des réalisations de son prédécesseur. Tous les béninois de tout bord savent parfaitement de quoi sont capables les cadres réunis au sein de l’opposition politique au régime de la Rupture

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment