ALERTE :

    Bénin/Présidentielle 2021 Pourquoi l’opposition doit prendre conscience de l’enjeu? - Les Pharaons

    oppo

    L’élection présidentielle pointe progressivement. A trois mois de l’échéance fatidique, l’opinion publique peine à se faire une idée claire des potentiels challengers quand bien même certaines prétentions se révèlent sans aucune garantie de figurer dans les starting-blocks. Pendant ce temps, une certaine opposition, intransigeante et allergique aux réformes politiques entreprise, pourrit le débat préélectoral en exhibant une série d’exigences dont ils conditionnent leur participation à l’élection à la satisfaction préalable de celles-ci.

    Au nombre desdites exigences, figure la question du parrainage que la cour constitutionnelle vient de vider suite à l’examen de trois recours dont elle est saisie sur cette disposition nouvelle du code électoral.

    Désormais les dés semblent pipés pour l’opposition qui faisait de la suppression du parrainage, une question préjudicielle. Cependant, rien n’est encore perdu pour cette opposition si elle se reprend véritablement et prenant la mesure de l’enjeu. En effet, le temps semble jouer contre cette opposition dite formelle, réunie au sein des Démocrates. À voir de près l’attitude des Démocrates, on a comme impression qu’Éric Houndété et ses pairs se sont réveillés d’un long sommeil. Plutôt que de s’atteler à occuper l’espace électoral en proposant une alternative crédible aux populations, les leaders du tout dernier né des partis politiques au Bénin, s’adonnent à un jeu indécis et illisible, dressant du coup le lit à une victoire de leur potentiel challenger, Patrice Talon au soir du 11 avril prochain.

    Sinon comment comprendre, qu’à quelques encablures de l’élection présidentielle, qu’on en soit à formuler des exigences dont on est pleinement conscient de la non- faisabilité? Devrait-on rappeler à cette opposition ,qu’aucune transaction n’est possible sur les lois électorales à six mois des élections d’après les dispositions du protocole de la CEDEAO?

    L’opposition se doit très tôt, de reprendre du poils de la bête, rattraper son retard et sortir son projet de société. C’est plus que jamais le moment pour cette opposition de démontrer à la face du monde qu’elle a encore quelque chose d’original à proposer au peuple. Réclamer à cor et à cri la relecture des textes de loi ou des dispositions qu’ils contiennent, serait peine perdue pour cette opposition visiblement en panne d’inspiration.

    Gabin GOUBIYI


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment