Kaléidoscope 2020 de Bi-news: Prof. Roch Gnahoui David relève une ” sécurité juridique ” autour de la réforme du système partisan - Les Pharaons

IMG-20210108-WA0074

Enseignant de droit, avocat au barreau du Bénin, Doyen de la Fadesp- Uac et membre du bureau politique du parti Union Progressiste (UP), Roch Gnahoui David était l’un des invités de l’émission ” Le Grand Débat ” de la Maison de Productions Bi—News. Au coeur d’un projet innovant “Kaléidoscope 2020″, l’émission Le Grand Débat était une tribune de décryptage du bilan du premier quinquennat du Président de la République, Patrice Talon. Dans cet exercice où s’opposaient deux lignes d’analyses sur fond de contradictions, le professeur Roch Gnahoui David a tressé une couronne d’étoiles à la réforme du système partisan. En effet, le Programme d’actions du gouvernement (Pag) lancé au palais de la Marina, le 16 décembre 2016, a prévu en son pilier 1, la consolidation de l’État de Droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance. Au terme de ce premier quinquennat du Président Patrice Talon, le professeur Roch Gnahoui David pense que la réforme du système partisan a donné une orientation claire à l’État. ” Les réformes appartiennent à la démocratie. Les réformes n’aggravent pas les problèmes ” mais elles apportent une solution qualitative aux problèmes, a déclaré le Doyen de la Fadesp. ” On ne peut pas concevoir un État aussi petit comme le Bénin avec une multitude de partis politiques (…)”, a soutenu Roch Gnahoui David. Selon lui, le système partisan était un espace de diverses combinaisons entre partis politiques à l’approche des élections. Ces jeux d’alliances, poursuit-il, ont compromis l’offre politique autour de laquelle L’Etat devrait être bâti. ” Le Président Patrice Talon a fait le diagnostic, il connaît la classe politique, il connaît le Bénin, on ne peut pas continuer avec cette pluralité de partis politiques.”, a martelé l’acteur politique du parti Union Progressiste. Selon Roch Gnahoui David, si tous les acteurs politiques avaient compris le bon sens de cette réforme, l’espace politique serait constitué de grands blocs. Mais déjà à l’évaluation du bilan, Roch Gnahoui David estime que la réforme du système partisan présente des fruits mûrs. ” Les gens sont conscients qu’il faut se regrouper pour être plus forts “, a laissé entendre l’invité de l’émission Le Grand Débat. Pour le développement du Bénin, le Doyen de la Fadesp recommande un respect des lois. Cela procède d’ ” une sécurité juridique et de la légitimité des textes”, a déclaré le professeur Roch Gnahoui David. Avant une nouvelle réforme, il faut éprouver les lois, en tirer les leçons et ensuite proposer des amendements, a conclu le professeur Roch Gnahoui David.

admindios


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment