ALERTE :

    Bénin/Politique Trois identités infalsifiables de la Rupture - Les Pharaons

    IMG-20210108-WA0182

    Face à la déliquescence notoire, devenue la marque identitaire du Bénin en raison d’une gouvernance populeuse et populiste, un homme avait rêvé la ” Rupture “. Sous un emballage d’or, il l’a conçu, l’a élaboré et l’a vendu aux populations béninoises lors de la campagne électorale de la présidentielle en 2016. Celles-ci l’ont adopté à travers un vote plébiscitaire de plus 65% le 20 mars 2016 lors du second tour du scrutin présidentiel. Cet homme, c’est Patrice Talon. Apôtre et chantre de la Rupture, le nouvel homme fort du Bénin était le symbole d’une Rupture radicale avec un “yayisme” débridé . Dans le siège du pouvoir d’État depuis le 6 avril 2016, le Président de la République, Patrice Talon s’est illustré dans un style de gouvernance originale qui a trois identités infalsifiables. En effet, le Chef de l’État, Patrice Talon est depuis le mois de novembre 2020, en tournée nationale de reddition de compte. Après une première phase réussie ( dans 60 communes du 12 novembre au 12 décembre 2020), le Président Patrice Talon est reparti sur le terrain depuis ce 07 janvier 2021. 17 communes sont au coeur de cet agenda avec un discours qui retrace les réalisations à l’actif du gouvernement ces 5 dernières années. Après les communes de Pèrèrè et de N’dali, c’est à l’étape des communes de Karimama, de Ségbana et de Gogounou ce vendredi 08 janvier 2021 que le Président de la République a évoqué les trois traits caractéristiques de la Rupture qu’il porte et qu’il incarne depuis bientôt 5 ans. C’est le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, qui a explicité ces trois identités infalsifiables de la Rupture lors de son point d’étape au soir du vendredi 8 janvier dernier. Les gains positifs tirés de l’exécution du Programme d’actions du gouvernement sont innombrables. Dans tous les domaines, le Bénin a fait des progrès. Tout doucement, le développement est à portée de main grâce à un processus de planification. À l’intérieur des communes, l’espoir est permis et les populations piaffent d’impatience pour entrer dans cette ère de développement. ” (…) la bonne gouvernance qui a permis à notre pays de connaître de ces différents acquis, a ouvert l’appétit des béninois. Les doléances sont de moins en moins aléatoires. Elles étaient faites un peu comme les prières en attendant le miracle de se réaliser.”, a déclaré le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement. C’est ici qu’apparaît les traits distinctifs de la Rupture. Le rapport du gouvernement aux besoins et autres doléances des populations a changé ces dernières années. Le capitaine à bord du navire Bénin, le Président de la République, Patrice Talon, en a décidé ainsi. ” Aujourd’hui, les doléances sont automatiquement prises en compte et traitées avec une efficience et efficacité certaines; c’est aussi ça la marque de la rupture.”, a martelé Alain Orounla, ministre de la communication et porte-parole du Gouvernement. Ainsi, face aux populations, le Président Patrice Talon s’éloigne de toute visée populiste. Il recueille les besoins qui sont ensuite traités avec efficience et efficacité dans un cadre intégré de développement planifié.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment