ALERTE :

    Bénin/Politique: A Akpro-Missérété, Patrice Talon axe son discours sur la bonne gouvernance - Les Pharaons

    IMG-20210114-WA0041

    Les populations d’Akpro-Missérété fortement mobilisées, ont dans le cadre de la dernière phase de la tournée nationale de reddition de comptes entamée par le chef de l’Etat depuis quelques jours, accueilli en pompe Patrice Talon. Ce jeudi 14 janvier 2021, le Chef de l’État a réitéré son engagement pour le développement de la localité, à travers la mise en œuvre des projets du Programme d’actions du gouvernement (PAG) dans plusieurs domaines.

    Dans son exposé, le président s’est apesanti sur le bilan dans certains secteurs clés : routes, énergie, Eau et infrastructures pour faire admettre que, dans le Bénin globalement, les choses avancent de manière satisfaisante et que le progrès est significatif. <<Dans le domaine de l’eau, on s’est rendu compte que la couverture du pays en terme d’eau n’était pas à 60% comme on l’a pu faire croire avant notre arrivée>>, a indiqué le locataire de la Marina avant de rappeler aux uns et aux autres que personne au Bénin n’avait espéré que toutes les communes soient dotées de routes de l’eau de l’électricité et autres.

    Il a également axé son discours sur la pédagogie autour des clés des prouesses. Il en prend pour exemple la bonne gouvernance, la gestion efficiente des ressources publiques, la lutte contre la corruption et l’impunité. <<Ce qui ne rentrait pas dans les caisses de l’État à cause de la fraude douanière c’est des centaines de milliards. Les douaniers en donnaient un peu à leur DG, une partie au ministre et le reste ce sont les commerçants qui l’empochaient>>, a fait savoir Patrice Talon insistant de ce fait sur la bonne gouvernance qui à l’en croire est une condition sine qua non pour tout développement. Selon le Chef de l’État, si l’argent public n’est plus détourné, dans 5 ans ou 10 ans, personne ne reconnaîtra le Bénin. <<Ceux qui ont le pétrole ça va finir un jour, mais la bonne gouvernance elle ne va pas finir et nous allons les dépasser. La démocratie n’a pas permis le développement à elle seule. Et nous avons vu depuis 1990>>, va conclure Patrice Talon.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment