ALERTE :

    Présidentielle au Bénin Fin du débat sur le parrainage, place à l’évaluation des offres politiques - Les Pharaons

    cena

    Sauf coup du sort que seule la providence divine contrôle, le premier tour de l’élection présidentielle au Bénin aura lieu le 11 avril 2021. À grandes enjambées, le processus électoral suit son cours avec les soins de la Commission électorale nationale autonome ( Cena). Le calendrier électoral a été dévoilé et les différents candidats doivent se préparer pour aller battre campagne dès le 26 mars prochain. Mais avant, les potentiels parrains ( députés et maires) défilent déjà à la Cena pour retirer les fiches nominatives conçues pour le parrainage des candidats. Le démarrage de cette remise des fiches nominatives de parrainage est un tournant majeur dans le processus électoral. Il vient refermer définitivement l’épisode des contestations liées au principe du parrainage. La Cour Constitutionnelle ayant validé l’application du parrainage, la Cena s’en sert comme couverture légale pour opérationnaliser ses modalités pratiques du parrainage. Dès lors, les pas en avant dans le processus électoral deviennent irréversibles. Le débat sur la suppression ou le maintien du parrainage est clos. Après ce débat qui est finalement enfoui dans l’imagination des acteurs politiques de l’opposition radicale, le citoyen électeur attend les potentiels candidats sur le chantier des offres politiques. Si le camp au pouvoir à l’avantage de porter l’héritage d’une gouvernance Talon qui dégage un bilan glorieux, en face, l’opposition dans toutes ses composantes peine à briller par la présentation d’un projet de société rationnel. À moins de 90 jours du scrutin présidentiel, le boulet aux chevilles de l’opposition réside dans la difficulté qu’elle a pour générer une offre politique capable de séduire un peuple béninois devenu trop exigeant et difficilement manipulable. À l’ère de la réforme du système partisan, l’argent, l’achat des consciences, l’ethnie, la religion, etc, ne peuvent plus être des déterminants du vote au Bénin. Seuls un projet de société attrayant et une offre politique vendable peuvent constituer de base de choix pour le peuple électeur. Ne pas investir de l’énergie dans l’élaboration de ces documents et espérer épater les populations serait une erreur fatale. Le débat sur le parrainage est clos avec l’arrêt de la Cour constitutionnelle et le retrait à la Cena des fiches nominatives de parrainage par les potentiels parrains. Les acteurs politiques désireux de prendre part au scrutin présidentiel sont attendus désormais sur les offres politiques.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment