ALERTE :

    Bénin/Tournée de reddition de comptes A Akpro-Missérété, Talon chiffre à des centaines de milliards la fraude douanière sous Yayi - Les Pharaons

    IMG-20210114-WA0041

    Abass TIDJANI

    A Apkro-Missérété ce jeudi 14 Janvier où il a été rendre compte du bilan de sa gestion depuis 2016, le chef de l’Etat est revenu sur ce qu’il appelle les travers du régime de Boni Yayi. Patrice Talon a souligné que ce sont nos travers qui ont empêché le Bénin de connaitre un réel développement depuis son indépendance il y a 60 ans. En vantant les vertus de la bonne gouvernance, le président de la République a particulièrement évoqué le cas de la fraude douanière qui aura coûté des centaines de milliards de francs Cfa aux béninois ainsi que le mode opératoire du dispatching de l’argent volé au pays.
    Le chef de l’Etat s’attriste des répercussions des travers entretenus par le peuple béninois depuis 60 ans sur le développement réel du pays. Pour lui, sans la bonne gouvernance, il n’est aucun espoir de développement d’un pays. « Ceux qui ont le pétrole ça va finir un jour. Mais la bonne gouvernance, elle ne va pas finir et nous allons les dépasser » a juré Patrice Talon.
    Parlant des détournements de deniers publics et autres actes de prévarication, le président Patrice Talon a dévoilé des informations qui donnent froid dans le dos. Alors qu’avant 2016, le Bénin souffrait de nombreuses insuffisances des milliards de francs Cfa étaient empoché illégalement par des particuliers. « Ce qui ne rentrait pas dans les caisses de l’Etat à cause de la fraude douanière, c’est des centaines de milliards de francs Cfa » a révélé le chef de l’Etat à Apkpro Missreté. Revenant le mode de partage de cette véritable mane, il a affirmé que « les douaniers en donnaient un peu à leur Dg, une partie au ministre et le reste, ce sont les commerçants qui l’empochaient ».
    A l’en croire, son arrivée au pouvoir et la bonne gouvernance ont permis de mettre fin à ce système de vol. « Si l’argent public n’est plus détourné, dans 5 ans ou 10 ans, personne ne reconnaîtra le Benin » a promis Patrice Talon pour finir.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment