ALERTE :

    Bénin/Tournée de reddition de comptes A Sèmè-Kpodji, Talon parle des statistiques tronquées de Yayi qui ont plombé le programme d’accès à l’eau potable - Les Pharaons

    IMG-20210114-WA0044

    Abass TIDJANI

    La commune de Sèmè-Kpodji a été la troisième et dernière étape de la tournée de reddition de comptes de Patrice Talon ce jeudi 20 Janvier 2020. Il s’agissait pour lui, comme dans les 73 autres communes précédemment parcourues de présenter aux populations le bilan de ses actions de développement à la tête du Bénin depuis son élection il y un peu moins de 5 ans. Il a eu droit à un accueil chaleureux par des populations impatientes de l’écouter. Le chef de l’Etat est notamment revenu dans son propos sur les problèmes qui ont plombé son vaste programme d’accès à l’eau potable pour tous à l’horizon 2021.
    L’eau est source de vie, dit un adage populaire. Faisant sienne cette maxime, le Président Patrice Talon a fait de l’accès à l’eau potable l’une des plus grandes priorités de son quinquennat à son arrivée au pouvoir depuis 2016. L’objectif affiché est de fournir de l’eau potable à moindre coût à le peuple béninois à l’horizon 2021, soit 09 ans avant le terme fixé dans les Objectifs de développement durable (Odd).
    Pour parvenir à ses fins, un vaste programme a été mis en place. Des centaines de milliards de francs Cfa ont été investis pour permettre à tous les Béninois, sans discrimination de religion, d’ethnie ou de lieu, de jouir enfin de l’eau. De très grandes avancées ont été observées dans ce secteur à la grande joie des populations. Mais malgré tous ces efforts, l’objectif ne sera pas atteint, a publiquement avoué le chef de l’Etat à l’occasion de sa tournée de reddition de comptes.
    A Sèmè-Kpodji pour la première fois, Patrice Talon révèle la vraie raison qui l’a empêché d’atteindre son objectif. « En réalité, en 2016, le taux de couverture en eau potable qu’on avait annoncé de 65% était faux ». Il le dit pour expliquer que l’élaboration de son Programme d’actions du Gouvernement a été faite sur la base de ces chiffres tronqués fournis par le régime défunt de Boni Yayi. « On a fini par se rendre compte que près de 75% des Béninois n’avaient pas accès à l’eau potable » dévoile Patrice Talon. Le nombres de Béninois à satisfaire est devenu beaucoup plus important de ce qui a été prévu.
    Une autre facette du régime de l’ancien Président Boni Yayi qui vient encore d’être dévoilée : la manipulation.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment