ALERTE :

    100 milliards pour financer l’agriculture: Les acteurs agricoles de Kandi invités à rembourser les crédits obtenus - Les Pharaons

    FB_IMG_1610879124920

    Le vendredi 15 janvier 2021, les membres du Fonds National de Développement Agricole (FNDA) se sont rendus dans la commune de Kandi. Cette descente s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le financement agricole entrepris. Dans cette commune connue pour ses performances dans le secteur, les promoteurs agricoles ont été sensibilisés sur les mesures de facilitation d’accès au financement mises en place par le gouvernement du président Patrice Talon.

    D’entrée c’est le maire de la commune, Zinatou Saka Osseni Alazi qui a axé son discours sur l’opportunité offerte aux acteurs agricoles pour laquelle le gouvernement a mis à la disposition du Guichet 3 du Fonds, un abondement de 100 milliards de FCFA. Sur ce, il a remercié le gouvernement béninois pour ces mesures qui à l’en croire contribuent à la promotion de l’agriculture.
    Avant d’exhorter les promoteurs agricoles à une utilisation rationnelle des fonds obtenus, l’édile de la ville a insisté sur le remboursement par les bénéficiaires des crédits obtenus. Selon elle, c’est la condition sine qua non pour la pérennité du FNDA et l’accès durable des producteurs agricoles aux services financiers des banques et des SFD. Elle n’a pas manqué de plaider pour l’amélioration des méthodes d’évacuation de coton.

    Présentant les vœux au Ministre de l’agriculture et à sa délégation, le préfet du département de l’Alibori, Mahamadou Moussa a invité l’assistance à une attention particulière aux différentes communications afin d’être mieux imprégnée des mesures mises en place par le gouvernement. Pour lui, la tenue de cette séance témoigne de l’intérêt que Patrice Talon et son équipe accordent à l’agriculture. <<C’est la preuve que le gouvernement a la volonté de faciliter l’accès des producteurs aux crédits afin de soulager les populations>>, a-t-il laissé entendre.
    Témoignant sa reconnaissance au gouvernement pour toutes ces mesures, le Directeur Général de l’Agence de Développement Territorial du pôle 2 a souligné le caractère important de cette séance pour le développement de l’agriculture béninoise surtout en cette période de crise sanitaire. Tout comme ses prédécesseurs, il va insister également sur le remboursement du crédit afin de faire pérenniser l’initiative.
    A sa suite, le Directeur Général du Fonds National de Développement Agricole a exposé aux promoteurs agricoles, les avantages du crédit agricole du FNDA. Selon Valère HOUSSOU, le crédit mis en place est destiné à toutes les catégories de promoteurs agricoles. Toutes les filières sont concernées, et les petits et grands exploitants peuvent profiter du taux de remboursement très bas offert par le gouvernement, ce qui est une première. Il va alors lever le voile sur le mode opératoire du Guichet 3. De ses explications, on retient que le crédit au niveau des banques est plafonné à 500 millions FCFA, avec un taux d’intérêt de 9 % l’an maximum, et 2% l’an pour les bénéficiaires de la bonification. Les SFD, de leur côté, financeront les petits producteurs et exploitants agricoles avec un montant plafonné à 50 millions de francs CFA, et un taux d’intérêt maximum de 12% l’an et 2% l’an aux bénéficiaires concernés par la bonification du taux d’intérêt. Dans la même logique, a-t-il situé les bénéficiaires éligibles sur comment faire pour accéder aux facilités de financement du FNDA. Après avoir expliqué les procédures d’encadrement et les critères à remplir pour bénéficier de l’appui du Fonds, Valère Houssou a insisté sur l’importance d’avoir des dossiers bancables.
    Prenant la parole, le Ministre de l’agriculture, Gaston Dossouhoui, a fait savoir qu’il est temps de gagner le pari de développement. Pour l’autorité ministérielle, cela passe inéluctablement par la promotion de l’agriculture. Dans une démarche rationnelle et avec des exemples concrets, le numéro un de l’agriculture au Bénin a évoqué les activités éligibles au financement du FNDA ainsi que les conditions à remplir par les PME/ PMI agricoles pour bénéficier du crédit.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment