ALERTE :

    #Bénin/Tournée dans les communes Talon déplore l’inexistence de sites pour accueillir les projets publics à Sèmè-Kpodji - Les Pharaons

    IMG-20210114-WA0044

    C’est par Sèmè-Podji, l’une des dernières communes par lesquelles le chef de l’Etat a mis un terme à sa tournée nationale de reddition de comptes le 15 Janvier dernier. Malgré la ferveur et l’enthousiasme des populations venues massivement à sa rencontre, Patrice Talon a tenu un langage de vérité face aux collectivités territoriales. Revenant sur les conséquences de la mauvaise gouvernance des années antérieures, le Président de la République a déploré la non-disponibilité d’espaces publics pour le développement des projets publics dans cette commune.

    Avant de rendre compte de sa gestion dans cette localité, le chef de l’Etat s’est prononcé sur certaines difficultés qui y ont freiné l’élan des réalisations prévues. « Sèmè-Podji est le symbole de notre ambition », affirme le président de la République. C’est pourquoi, le Gouvernement s’est imposé d’en faire « notre pôle industriel, le cœur de l’innovation ». Patrice Talon révèle avoir rencontré des difficultés dans la mise en place de ses projets et programmes dans cette commune. Il cite en exemple l’installation du programme de Sèmè city dans des locaux à Cotonou. Cela a ainsi retardé de plusieurs mois ce projet, assure-t-il.

    Ce que veut expliquer le chef de l’Etat, c’est qu’il « n’y a nulle part où l’on peut développer un projet public » dans la commune. « Nous avons voulu implanter les logements économiques pour servir Cotonou Est, Porto-Novo et même le Nigeria. Impossible de trouver un site à Sèmè pour implanter ces projets si importants », a publiquement fustigé le président Patrice Talon. « C’est à défaut de Sèmè-Podji que nous sommes allés à Porto-Novo », explique-t-il. Malgré cela, Sèmè est un symbole pour le Pag. Et il verra bientôt ses infrastructures implantées dans la commune, a-t-il assuré.

    Pour Patrice Talon, cette situation déplorable est le fruit des gestions antérieures. « Parfois, notre volonté, notre engagement ne sont pas favorisés par une certaine gouvernance » a-t-il lancé. « … Mais cela est trop peu pour émousser notre ardeur… maintenant que nous avons de l’énergie », soulignera pour finir le chef de l’Etat.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment