ALERTE :

    Présidentielle 2021 Théophile Yarou propose aux Fcbe de renoncer - Les Pharaons

    Screenshot_20200703-182021

    Théophile Yarou ne veut pas rêver. Le premier Secrétaire exécutif national adjoint du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ne croit pas à un éventuel miracle au profit de son parti à l’issue de la prochaine élection présidentielle. Il l’a fait savoir au détour d’une interview qu’il a accordée à une radio privée de la place.

    La crise au sein des Fcbe est de plus en plus profonde. Et pour Théophile Yarou, les Fcbe ne sont pas obligées d’aller aux élections. Il n’en veut pour preuve le fait que le parti ne remplit pas les conditions pour aller aux élections. Ne disposant que de six (06) maires sur les 16 élus requis pour formaliser la candidature du porte-étendard du parti, Théophile Yarou estime qu’il ne serait pas aisé pour les Fcbe de réunir le nombre de parrainages nécessaires. La difficulté à ce niveau réside également et surtout dans le fait que certains leaders du parti n’ont pas opté pour la solution de faire négocier les parrainages externes par un comité de négociation à mettre sur pied au sein du parti. Ces derniers recommandent que chaque candidat à la candidature aille négocier personnellement ses parrains, ce qui ne traduit pas une discipline au sein du parti. Par ailleurs, les questions de projet de société laissé en suspens, le flou savamment entretenu autour du processus de désignation de candidature sont autant de paramètres qui décrédibilisent le parti et amoindrit ses chances de succès au terme de la prochaine élection présidentielle.

    Eu égard à tout ceci, le premier vice-président craint une débâcle du parti lors de l’élection. Par conséquent, il propose une renonciation pure et simple des Fcbe à ladite échéance électorale. Forcer les choses pourrait induire une profonde discorde au sein du parti selon Théophile Yarou.

    Gabin GOUBIYI



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment