ALERTE :

    Bénin/ Politique Alain Orounla relève une incohérence dans la création du FRD - Les Pharaons

    Screenshot_20210114-082807_1610609369488

    L’opposition béninoise regroupée au sein du Front pour la restauration de la démocratie ( Frd) affiche une ” incohérence ” dans ses actions et ses revendications. C’est la ligne d’analyse du ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla. Ce lundi 18 janvier 2021, Alain Orounla a été reçu sur la télévision nationale dans le cadre d’une émission spéciale consacrée aux grands enseignements à tirer de la tournée nationale de reddition de compte entamée et achevée par le Chef de l’État. Au cours de cette émission, le ministre Alain Orounla n’a pas manqué de poser un regard analytique sur la naissance, le 13 janvier 2021, du Front pour la restauration de la démocratie. Ce front est composé de certaines formations politiques de l’opposition radicale telles que le parti Les Démocrates, la DUD, la Grande Solidarité Républicaine, la Dynamique Aïvo, etc. Né à la veille de l’élection présidentielle avec un chapelet d’exigences, le Frd serait dans une incohérence totale. ” Je voudrais d’abord souligner l’incohérence de la démarche de cette opposition qui est dans un espace démocratique qui lui permet de créer des fronts mais pour restaurer une démocratie dont ils ont déjà les avantages, il y a une incohérence. “, a relevé le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla. Selon le ministre, la démocratie béninoise a été davantage consolidée ces dernières années. Il est donc illusoire, analyse-t-il, de prétendre à restaurer une chose qui est en pleine forme. ” Nous sommes dans un État démocratique. La démocratie n’a connu aucun recul au contraire elle est confortée et tellement consolidée que à l’intérieur du Bénin on peut faire front ce qui est un terme plus guerrier que politique.”, a déclaré Alain Orounla. À l’en croire, l’opposition qui doit se mettre au service de la démocratie et du développement doit être ” une opposition responsable et cohérente qui propose une alternative sérieuse dans les segments, dans tous les compartiments”. Or, fait-il remarquer, ” nous avons une opposition qui peine à s’organiser” en raison des ” querelles de leadership “. L’existence d’une opposition crédible est un vœu cher au chef de l’État pour des raisons précises.
    ” Le Président Patrice Talon voudrait une opposition sérieuse, crédible qui lui dise que son programme n’est pas meilleur, qu’il n’est pas bien exécuté, qu’on peut améliorer les choses. Or, là-dessus, silence radio.”, se désole Alain Orounla. Le ministre de la communication relève que l’opposition béninoise excelle dans les attaques personnelles avec des fronts anti- Talon au lieu d’apporter des contributions au Programme d’action du gouvernement conçu et mis en oeuvre pour le bonheur des Béninois. Selon le ministre Alain Orounla, l’adoption de la loi portant statut de l’opposition qui offre des avantages aux partis politiques d’opposition est un élément qui participe à la consolidation de la démocratie. Aussi, dira-t-il, l’obtention des récépissés légaux au ministère de l’intérieur par ces partis politiques d’opposition est une preuve d’une vitalité démocratique. Enfin, pour Alain Orounla, ces partis politiques d’opposition ont l’assurance d’avoir les parrainages requis aux fins de présenter des candidats à l’élection présidentielle du 11 avril 2021. ” Il n’y a de doute que dans les mauvais esprits ” sur la démocratie, l’obtention des parrainages et sur le caractère inclusif de l’élection présidentielle, a dit Alain Orounla. ” Il y a une certitude, cette élection ne sera pas une élection à candidature unique.”, a soutenu le ministre Alain Orounla tout en indiquant que le débat politique n’est pas un débat d’amour ou de haine contre des personnes.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment