Bénin/Visite de Patrice Talon au Nigeria: Le point des échanges tenus à huit clos - Les Pharaons

IMG-20210119-WA0035

Plusieurs semaines après l’ouverture des frontières nigérianes avec le Bénin, le président béninois a été reçu par son homologue nigérian à la villa présidentielle ce mardi 19 janvier 2021. La rencontre qui s’est déroulée à huis clos a permis à Patrice Talon et Muhammadu Buhari d’échanger sur les questions de sécurité dans la sous-région et le bon voisinage entre les deux États.

« Le bon voisinage est très important dans nos vies. La survie de votre voisin est également la vôtre, et nous continuerons à travailler avec nos voisins à la lumière de cette compréhension ». C’est l’essentiel à retenir des propos du président Buhari rapportés par Femi Adesina, Conseiller spécial du président nigérian. Une déclaration qui intervient après que le Nigeria ait décidé de fermer unilatéralement ses portes avec ces voisins pour, officiellement, lutter contre la contrebande.

Pour le président nigérian, le bon voisinage fait partie des questions sur lesquelles nous devons continuer à nous engager, pour le bien de nos pays et de la population. <<Toutes les irritations qui surgissent doivent être levées », martelé Femi Adesina, qui n’a pas oublié de souligner que l’une des priorités du président nigérian à sa prise de fonction en 2015 était de forger une compréhension commune sur des questions cruciales, notamment la sécurité, le commerce et développement, avec les pays voisins à savoir : le Tchad, le Niger, le Cameroun et le Bénin.
Le locataire de la Marina s’est pour sa part projeté dans l’avenir en soulignant que les énormes défis de 2020, pourraient encore subsister en 2021. Mieux, il s’est fait plus précis sur le bon voisinage en soulignant que « nos relations en tant que voisins doivent donc rester cordiales ».

admindios


One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment