ALERTE :

    Présidentielle 2021 au #Bénin Naissance du “Front pour la restauration de la démocratie”, le quitus de l’opposition aux réformes de Talon Iris AGOLI-AGBO - Les Pharaons

    opposition yayi

    Des personnalités, chefs de partis et anciens responsables politiques, opposés à la gouvernance actuelle du pays, ont créé le 13 janvier dernier, une coalition pour peser face au Président Patrice Talon dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 Avril 2021. Face à Patrice Talon, qui a annoncé sa candidature à un second mandat, ses détracteurs ont opté pour la mutualisation des forces. Une action qui s’inscrit dans la droite ligne de la réforme du système partisan qu’ils ne cessent pourtant de dénoncer comme une atteinte aux libertés publiques.

    LIRE AUSSI:Présidentielle 2021 au #Bénin Choix assumé de la continuité, Talon ne s’appuie pas sur les appels du peuple pour justifier sa candidature

    Tout porta à croire que l’opposition politique se rend finalement compte de la pertinence des réformes politiques initiées au Bénin sous la houlette du président Patrice Talon. Après avoir fait flèche de tout bois contre la réforme du système partisan, les partis politiques défavorables aux actions de régime en place à Cotonou ont tous pourtant décidé de se conformer à la nouvelle charte des partis politiques de Novembre 2019. Même la formation politique du très radical ancien chef d’Etat Boni Yayi est rentré dans les rangs et a obtenu son récépissé définitif.

    L’opposition à Patrice Talon dénonce ensuite un scrutin verrouillé par un système de parrainage notamment. La nouvelle loi électorale fait obligation à tout candidat à une élection présidentielle au Bénin d’avoir l’aval de 10% des élus (députés et maires) avant de pouvoir concourir. Alors que les ténors de l’opposition demandent l’annulation de cette disposition légale, ils se sont lancés à la conquête de ce sésame auprès des élus de la mouvance au pouvoir, qui compte en son sein l’écrasante majorité des élus parrains.

    LIRE AUSSI:#Bénin/Présidentielle 2021 Franck Kpassassi déplore la vacuité du discours de l’opposition politique

    L’attitude des détracteurs de TALON semble paradoxale. Ils s’insurgent violemment contre des réformes auxquelles ils finissent pourtant par se plier. Une posture qui laisse croire que ce n’est pas tant le contenu des réformes qui dérangent ; mais plutôt la tête de la personne qui en a eu l’initiative. Ce qui tend à donner raison à ceux qui affirment que ce n’est pas la gouvernance actuelle qui leur pose problème, mais plutôt la personne du Président Patrice Talon.

     

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment