Bénin Talon fait de 2021, une année de test de résilience des réformes politiques - Les Pharaons

Talon débat

Assis dans le siège du pouvoir Exécutif depuis le 06 avril 2016, le Président de la République, Patrice Talon a excellé dans une gouvernance empreinte de réformes. Le ton avait été donné le 16 décembre 2016 au palais de la Marina, à la faveur du lancement du Programme d’action du gouvernement ( Pag). Dans ce document devenu le fil d’Ariane des politiques publiques, le Président Patrice Talon a annoncé 19 réformes politiques et institutionnelles. Au crépuscule de son premier quinquennat, le Chef de l’État qui, avec courage, détermination et hargne, a implémenté ces réformes, éprouve une fierté et émet un avis sur l’avenir de son pays, le Bénin. Cet exercice, Patrice Talon l’a fait à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux des corps constitués de la nation et du corps diplomatique, ce jeudi 21 janvier 2021 à Cotonou. Répondant au message de vœux des Institutions de la République prononcé par le Président de l’Assemblée Nationale, Louis Vlavonou, le chef de l’État, Patrice Talon est revenu sur la réforme du système partisan. Selon lui, l’élection présidentielle à venir et dont le premier tour est prévu pour le 11 avril est le plus grand rendez-vous électoral que vivra le Bénin dans l’ère post- réforme du système partisan. Le Président de la République, Patrice Talon se réjouit de la forte mobilisation de toutes les institutions impliquées dans l’organisation du scrutin présidentiel aux fins d’offrir aux Béninois un processus électoral de qualité. Depuis quelques semaines déjà, fait savoir Patrice Talon, les préparatifs liés à l’élection présidentielle, évoluent suivant le calendrier publié par la Commission électorale nationale autonome. ” Nous le savons tous, après les communales en 2020, le scrutin à venir nous offre l’occasion d’implémenter définitivement les réformes électorales en vue du renforcement de notre nouveau système partisan. Il marquera en effet, la consolidation de l’édifice issu du dialogue politique tenu à Cotonou en octobre 2019 pour répondre aux exigences de maturité de notre processus démocratique.”, a d’abord déclaré le chef de l’État Patrice Talon. ” En somme, 2020 aura bien été l’année de test de résilience de nos réformes économiques face aux chocs exogènes; 2021 s’annonce quant à elle comme celle d’un test de résilience de nos réformes politiques.”, a laissé entendre le Président Patrice Talon. À l’en croire, les nouvelles réformes qui déterminent les politiques et les conditions du déroulement de l’élection présidentielle appellent un effort supplémentaire de pédagogie tant à l’égard des électeurs que des candidats. Le Président de la République a par ailleurs salué tous les cadres de concertation mis en place par les institutions impliquées dans l’organisation du scrutin présidentiel. Devant les membres des institutions républicaines, le Président de la République Patrice Talon a réaffirmé l’engagement de son gouvernement à jouer sa partition pour un processus électoral de qualité. Les moyens et les ressources, dira-t-il, ne nous font pas défaut.

admindios


19 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment