ALERTE :

    Présidentielle au Bénin Aucune paralysie de l’administration publique ne sera tolérée. L’assurance de Talon - Les Pharaons

    Patrice Talon

    Au crépuscule de son premier quinquennat, le Président de la République, Patrice Talon, donne une fois encore la preuve d’un changement de paradigme dans la gouvernance publique. L’alternance opérée en avril 2016 avec un vote plébiscitaire ( plus de 65% de voix pour la Rupture) s’est matérialisée par une série de réformes à fort impact dans presque tous les domaines. Aux commandes, un homme de vision et passionné: Patrice Talon. Tout au long de son mandat de 5 ans, le chef de l’État a travaillé inlassablement pour remettre l’administration publique au service des citoyens. Ceci, à travers une dépolitisation de l’administration publique dans tous ses sous-segments, la lutte acharnée contre la corruption et les détournements de deniers publics, la promotion du mérite et de la compétence etc. Bras technique et opérationnel du gouvernement, l’administration publique s’est métamorphosée grâce à l’émergence des nouvelles technologies. Il a été question d’une informatisation et d’une dématérialisation de l’administration publique. Grâce à ces réformes, l’administration publique a été dépouillée de ses travers, de ses vices et s’accommode désormais aux valeurs de bonne gouvernance et de service bien rendu. Il s’agit là d’un acquis irréversible selon le Président Patrice Talon. Cette dynamique ne sera pas interrompue. C’est l’assurance réaffirmée par le Chef de l’État ce jeudi 21 janvier 2021 à la faveur de la cérémonie de présentation des vœux des corps constitués de la nation et du corps diplomatique. Le 11 avril prochain, les Béninois se rendront aux urnes dans le cadre de l’élection présidentielle. Au Bénin, les périodes électorales sont habituellement des périodes de paralysie de l’administration publique. Les cadres nommés et autres fonctionnaires en quête de promotion ou qui veulent se faire bien voir désertent leurs bureaux pour se mettre dans un activisme politico-électoral sur le terrain. Ce comportement anormal a été pendant des années admis et toléré. Mais il est générateur de graves préjudices pour l’État bernois en raison de la paralysie de l’administration publique et de l’interruption du service public. Mais le Président de la République, Patrice Talon veut mettre fin à cette ”pagaille”. Dans une séquence de son discours ce vendredi 21 janvier en réponse au message de vœux des institutions républicaines, Patrice Talon a donné l’assurance que le service public ne sera pas affecté par l’élection présidentielle à venir. ” Je voudrais vous rassurer que mon gouvernement veillera à ce que la période électorale ne génère pas une paralysie de l’administration contrairement à ce qui s’observait à la veille des grandes échéances électorales.”, a déclaré le Président de la République, Patrice Talon. Le ton est donné et le cap fixé. Les acteurs de l’administration publique sont désormais avertis. Les travers d’hier ne sont plus tolérés sous la Rupture. Quand on connaît la rigueur avec laquelle, le Président Patrice Talon implémente et assume ses mesures réglementaires, on peut bien s’imaginer que les fonctionnaires oublieux de leurs devoirs subiront les sanctions disciplinaires.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment