Bénin/Présidentielle 2021 : Joël Aïvo, la révélation d’un candidat « sans colonne vertébrale » ? - Les Pharaons

Screenshot_20210125-145445_1611582919461

Cyrille LIGAN

Piqué au vif sur son désir d’accéder à la magistrature suprême, le professeur Joël Aïvo a essayé de décliner en vain les réelles motivations de ses ambitions politiques. L’homme qui endort depuis peu le Bénin à coups de discours lénifiants sur la démocratie et le rassemblement semble pourtant lucide quant à ses ambitions politiques. Le Bénin est, selon lui, sujet à d’énormes foyers de tension qu’il faudra apaiser dans l’urgence. Faisant une ellipse de son passé politique, celui qui entend incarner le candidat « du retour » veut déjà absolument éviter de reproduire ce qu’il considère comme les erreurs du pouvoir Talon. Cette aversion a même guidé ses choix politiques.

Cependant, l’énigme réside dans son projet de société, les fameux 5R, qui est pour le moins abstrait. Est-ce une réaction salutaire ou un nouveau dérapage ? La rumeur lui colle à la peau depuis son entrée en tournée. Joël Aïvo serait orphelin de projet, l’un des candidats sans programme de cette présidentielle. Les internautes ne manquent pas de le rappeler. Sa candidature fait même rire jaune au sein de la classe politique. Joël Aïvo serait en train de se construire et il aurait mieux fait d’observer pour prendre exemple avant de se lancer. Il faut dire que le candidat du retour tend le bâton pour se faire battre.

Ce dimanche, l’exposé de ces priorités résumées dans les 5R a fait bondir la classe politique. Le constat c’est que l’universitaire a eu du mal dévoiler son positionnement idéologique. Libéral dans tous les sens du terme et relativiste, il veut être d’accord avec tout le monde sauf le pouvoir qu’il combat. Il en est presque persuadé. Le match de 2021 se jouera entre lui et Patrice Talon. Même avec zéro programme politique. Il est sûr d’y arriver. Pourvu qu’il dise à qui veut l’entendre qu’il est le candidat qui va rassembler les Béninois, qui va rétablir la démocratie, qui va relancer l’économie nationale, qui va redistribuer la richesse nationale et qui, aussi, va repositionner le Bénin sur la scène internationale.

Visiblement en déphasage avec les réalités du pays, tout porte à croire que le candidat Aïvo est dans l’abstrait. On savait qu’il n’avait pas beaucoup mûri sa réflexion avant de se lancer dans cette aventure. On se doutait qu’il n’était pas bienveillant non plus. Depuis qu’il a quitté le décanat de la faculté de droit, il multiplie les piques à l’endroit du président Talon, tant en public qu’en privé. Dans ses meetings, l’ex-doyen de la faculté de droit n’est pas moins sévère, critiquant devant ses sympathisants l’« échec » de la démocratie ou encore les « mauvais choix » du régime Talon. La virulence de ces attaques peut s’expliquer. Le courroux de Talon porte sur l’éviction du Professeur de la tête du décanat de la faculté de droit d’Abomey-Calavi.

Joël Aïvo n’est pas un produit fini. Ses convictions quoi qu’intéressantes sont peu réalistes et inadaptées à un pays en plein essor comme le Bénin. S’il refuse obstinément de reconnaître les acquis du pouvoir actuel, il devra aussi se douter que les Béninois ne sont pas aveugles et qu’ils supportent de moins en moins les politiciens démagogues. En tout cas, Patrice Talon a imprimé sa marque à la politique, laquelle se veut la politique de l’action, de la bonne gouvernance. Et il devra s’y conformer, malgré lui, s’il veut avoir le mandat des Béninois.

admindios


2 comments

  • Tokounon

    25 janvier 2021 at 18 h 57 min

    Bien dit😎😎

    Reply

  • Finnley webscraping

    28 janvier 2021 at 17 h 43 min

    web scraping python 2.7 – You can web scraping everything that is available on the site publicly.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment