ALERTE :

    Bénin/Présidentielle 2021 Une célébration populaire de la démocratie en vue - Les Pharaons

    b057d66c-3120-46ec-b3bc-9e34baf5e548

    A l’approche du scrutin du 11 Avril 2021, les faits laissent entrevoir aujourd’hui que la présidentielle sera une grande fête populaire pour célébrer la démocratie. Le chef de l’Etat, Patrice Talon, l’a d’ailleurs annoncé devant l’Assemblée nationale, le 29 décembre 2020, lors de son message annuel sur l’état de la nation. Les différents constats sont le présage d’une élection festive, surtout avec l’euphorie notée dans plusieurs localités du Bénin, après l’annonce de Patrice Talon, qui a accepté de se porter candidat à sa propre succession.
    A trois mois environ de ce scrutin, la fièvre électorale monte dans tout le Bénin, surtout dans les états-majors des partis politiques. La déclaration du président de la République, Patrice Talon, à Adjohoun, vendredi 15 janvier dernier, à la dernière étape de sa tournée de reddition de comptes, officialisant sa candidature à sa propre succession à la présidentielle prochaine, a encore ravivé l’ambiance électorale.
    L’autre indice qui conforte davantage que la présidentielle d’avril prochain ne fera pas exception à l’ambiance festive qui a toujours caractérisé les précédentes est le débat qui est clos autour de la question sur le parrainage des candidats. Ce que certains pensaient être un facteur d’exclusion de candidats, particulièrement ceux de l’opposition, n’en est pas un. Dans cette perspective, le seul parti de l’opposition ayant des élus s’est déjà engagé dans cette dynamique. Les Forces cauris pour un Bénin émergeant ont choisi le Mercredi 27 Janvier dernier, leur ticket présidentiel. Alassane Soumanou et Paul Hounkpè, deux anciens ministres de Boni Yayi en rupture de ban, iront, sous réserve de validation de leurs dossiers par la Commission électorale, à la conquête du Palais de la Marina.
    En revanche, ‘’Les Démocrates’’ n’ont toujours pas fait connaitre les noms de leurs deux candidats à cette élection. Les membres du parti de l’ex-dirigeant béninois, Boni Yayi, se livrent depuis de longues semaines une véritable guerre pour la désignation de leurs représentants à cette élection.
    Au-delà de cette seule ombre au tableau, la présidentielle du 11 Avril prochain prend toutes les allures d’une fête populaire. Les populations sont sorties massivement dans le cadre de l’actualisation du fichier électoral dont l’affichage est imminent. A elles de rester dans la même dynamique le jour du vote pour rendre cette fête historique.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment