ALERTE :

    Politique/Présidentielle 2021 Pour Me Jacques Migan, l’objectif final de Ajavon et ses avocats et de décrédibiliser le Bénin - Les Pharaons

    migan

    L’ancien bâtonnier Jacques Migan s’est prononcé sur la saisine par les avocats de Sébastien Ajavon du Comité des Droits de l’homme du Haut-commissariat des Nations unies. Pour l’avocat et homme politique, cette saisine par l’homme d’affaires condamné pour trafic de drogue n’est pas anodine. Faisant le parallèle entre action et l’approche de la présidentielle du 11 Avril 2021, il accuse d’emblée l’ex-roi de la volaille d’avoir pour objectif final la décrédibilisation du Bénin à l’international.

    Réfutant l’argument avancé par les avocats de Ajavon pour soutenir cette saisine, Me Jacques Migan affirme que l’impossibilité d’être candidat à une élection présidentielle ne peut justifier cette extrémité. Il assure ne pas voir le rapport entre les condamnations pour trafic de drogue et pour fraude fiscal de l’ancien administrateur-délégué de Cajaf-Comon et la politique. Pour lui, il s’agit d’une manœuvre « pour décrédibiliser l’image du Bénin à l’international à deux mois et deux semaines de l’élection présidentielle du 11 Avril 2021 ». Il poursuit son propos en demandant « à l’opinion nationale et internationale de comprendre » que toute décision de ce comité des droits de l’ensemble n’engagera aucune institution internationale (Onu, Conseil de sécurité, ect.). « Je voudrais que les gens sachent que ce que dira le comité ne s’imposera pas au Bénin puisque ses décisions n’ont aucune force contraignante », précise-t-il.

    Il explique que le Comité des Droit saisi par Ajavon est composé de 18 experts qui donnent des avis et font des recommandations aux pays membres de l’Onu sur la promotion de la démocratie ; ce qui ajoute-t-il, est une quête perpétuelle pour tous les pays du monde. Il ne s’agit donc pas d’une juridiction. Le bâtonnier Migan invite enfin Sébastien Ajavon a fait sa déclaration de candidature s’il souhaite participer au scrutin du 11 Avril prochain. « Jusqu’à nouvel ordre, je ne connais aucune institution nationale qui ait interdit à M. Ajavon d’être candidat au Bénin » va-t-il conclure.

     

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment