Bénin/Présidentielle 2021: Congrès ordinaire de l’UDBN: Patrice Talon justifie sa présence aux cotés de Claudine Prudencio - Les Pharaons

patrice-talon-claudine-prudencio-sourire-dialogue-politique

L’Union Démocratique pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN), a tenu ce samedi 30 janvier 2021 son congrès ordinaire. Il était question pour le parti présidé par Claudine Prudencio de donner les orientations dans le cadre de la présidentielle d’avril prochain qui s’approche à grands pas. Au cours du congrès, un hôte de marque a fait son apparition sous des ovations nourries des membres du parti. Il s’agit de Patrice Talon qui, a profité de l’occasion pour adresser un message aux militants du parti qui visiblement ont apprécié la descente surprise du Chef de l’État.
D’entrée, le numéro un des Béninois a tenu à lever toute confusion sur sa présence à ce congrès. << Ce n’est pas parce que je suis candidat, que j’ai besoin du soutien de l’UDBN que je suis venu ce matin vous parler. Je sais que si je ne venais pas ici et que je ne vous déclare pas à haute et intelligible voix, que je compte désormais porter également l’UDBN, même si je ne le disais pas, que vous me soutiendrai lors de la campagne pour l’élection présidentielle d’avril prochain. Ça, j’en ai la conviction>>, s’est justifié le locataire de la Marina.
Pour Patrice Talon, la mouvance est plurielle, et chaque maillon compte, même si son souhait est que le parti présidé par Claudine Prudencio se fonde dans les autres grands partis à l’instar de Bloc Républicain, de l’Union Progressiste etc…<< Si l’on est vraiment défenseur des causes justes, si l’on croit que le développement ce n’est pas seulement que dans l’uniformité, et que même dans la divergence on peut se compléter, On peut joindre nos efforts nos personnalités, nos idées, sans être dans le même moule>>, a expliqué le Chef de l’État.
Aussi, dit-il, <<quand on est bâtisseur, ce que je souhaite être, on peut parfois noter que la convergence des efforts peut porter parfois davantage de fruits, que l’effort dans un même moule unique. C’est pour ça que, désormais ma conviction est que nous pouvons exercer notre vocation politique, nous pouvons animer la compétition politique, exister dans l’arène en nombre réduit. Mais dans un pays aussi grand, quatre, cinq, une dizaine de partis politiques, honnêtement ce n’est pas beaucoup, ce n’est pas excessif. Et d’ailleurs l’ambition n’a jamais été que le Bénin se dote seulement d’un, deux ou trois partis politiques. On a jamais dit ça>>.

admindios



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment