ALERTE :

    Présidentielle 2021 au Bénin. Yayi Boni lance un défi Talon sur la durée de son mandat - Les Pharaons

    yayi-Boni j

     

    L’ancien Président de la République Boni Yayi s’est prononcé sur l’organisation de la Présidentielle de 2021 au Bénin. Dans un message posté sur sa page Facebook, il lance un appel au dialogue, mais invite le prochain président à prêter serment le 06 avril 2021. Seul problème, la constitution béninoise a fixé la date de l’élection présidentielle au terme de l’article 153-3.

    Yayi Boni au Marche Dantokpa

    « Le prochain président démocratiquement élu devra prêter serment le 06 Avril 2021 à Porto Novo devant le peuple qui l’aura librement choisi. En d’autres termes, le mandat du Président Talon prend bel et bien fin le 05 Avril 2021 à 00 h 00 mn 00 s conformément à son serment le 06 Avril 2016 dans notre Capitale devant les 7 Sages de la cour constitutionnelle, à l’attention de l’opinion Nationale et Internationale sur cette Terre comme au Ciel sur la base de notre Constitution de 1990. », a écrit Boni Yayi ce mardi 09 février 2021. Pourtant, selon l’article 153- 3 de la Constitution, l’élection du président de la République est organisée le deuxième dimanche du mois d’avril de I‘année électorale, donc le 11 Avril pour 2021.

    Dès la publication du texte de l’ancien président, une vague de contestations a envahi la toile. A Cotonou, les internautes ont relevé, la méconnaissance de la constitution affichée par Boni Yayi, qui invite son successeur à déposer le tablier avant la date retenue par la Cour Constitutionnelle. Le Jeudi 04 février dernier, la candidate de Boni Yayi pour la présidentielle de 2021 avait déposé son dossier à la Commission Electorale Autonome. Se fondant sur l’article 43 de la même Constitution, le parti Les Démocrates a présenté un duo présidentiel.

    Ce mardi, dans les coulisses de la Commission Electorale, qui publiera la liste le Mercredi 10 Février, on apprend déjà que Reckya Madougou, portée par Boni Yayi, ne sera pas sur le bulletin de vote. Aux dernières nouvelles, elle n’aurait pas reçu parrainage nécessaire, prescrit par le code électoral. Le duo présenté par le parti Les Démocrates, ne sera donc pas au rendez. Pour beaucoup d’observateurs de la vie publique au Bénin, le message de Boni Yayi, sonne comme un ultimatum à Talon, et laisse entrevoir de nouveaux troubles au Bénin après les heurts de 2019.

    En effet,  après élections législatives de 2019,  les partisans de l’ancien président ont été à la base des violences qui ont éclaté, aux encablures du domicile de Boni Yayi, et qui ont fait de nombreux morts. Interpellé par la justice, Boni Yayi n’avait pu répondre des faits criminels commis durant la période. Il sera par contre isolé dans sa maison à Cadjehoun pendant 52 jours. Une mise en quarantaine qui a permis de ramener le calme.

    Deux ans  après ces évènements, et à quelques mois de la présidentielle, la tension monte à nouveau à Cotonou, entre Patrice Talon et Boni Yayi. La Commission Electorale de son coté, avance pourtant à grands pas. Son Président Emmanuel Tiando tient au respect du calendrier électoral. Pour l’instant aucune fausse note n’a été notée depuis le début du processus. Le seul problème pourrait venir du parti de Boni Yayi comme en 2019.

    Equipe Les Pharaons


    2 comments

    • Gerard

      10 février 2021 at 16 h 22 min

      Yayi à une attitude irresponsable et se comporte comme un voyou. Indigne de la part d’un ancien président de la République. Si cette fois-ci il récidive dans ses comportements de délinquant, il faudra le traiter comme tel et sans aucun ménagement. Il l’aurait tout simplement mérité.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment