ALERTE :

    Présidentielles 2021 au #Bénin Polémique sur les parrainages du parti ‘’Les Démocrates’’, Orden Alladatin clarifie et situe les responsabilités - Les Pharaons

    ordd

     

     

     

    Le parti de l’ancien chef de l’Etat béninois Boni Yayi traverse une crise qui pourrait lui être fatal s’il n’y prend garde. La désignation du ticket de ‘’Les Démocrates’’ pour l’élection présidentielle du 11 Avril prochain a révélé au grand jours les dissensions au sein de ce regroupement hétéroclite n’ayant en commun que leur détestation de la personne du Président de la République Patrice Talon. Dans une cacophonie innommable, le parti a fait et défait plusieurs duos pour aller à l’assaut du Palais de la Marina dans quelques semaines. Résultat des courses, un des tickets du parti, n’a pu réunir le minimum de 16 parrains pour faire valider son dossier de candidature par la Céna et demande ‘’la libération des parrainages’’. Discours paradoxal, à en croire le député de la majorité présidentielle, Orden Alladatin.

    Pour ce qui est de la situation du parti ‘’Les Démocrates’’ par rapport au parrainage de leur duo pour la prochaine présidentielle, le député Orden Alladatin affirme que plusieurs de ses collègues et lui en ont fait leur souci et qu’ils ne peuvent malheureusement rien si le parti concerné refuse de venir vers eux pour solliciter des parrains. « Ne nous trompons pas, nous nous sommes parlé… Moi j’ai abondement parlé avec certains, on s’est demandé qui et qui ont sollicité le parrainage (…). Certains députés qui m’ont appelé et qui ont dit monsieur Alladatin, mais nous, nous avons l’intention de parrainer le duo démocrate. Mais jusque-là, on ne sait pas ce qu’il faut faire. (…). Certains disent, au dernier moment, moi j’ai encore ma fiche. S’il en est ainsi, moi j’irai signer ma fiche au candidat Patrice Talon », révèle Orden Alladatin.

    « Nous avons voulu au nom de l’ouverture leur réserver leur part… Comment on va faire ? (…) Si les gens ne viennent pas vers nous, on ira les sonner pour dire bon, venez prendre, venez prendre ? Certains ont dit : nous n’irons pas chercher ! Vous les avez entendus. Qu’est-ce que vous voulez ? », s’est-il demandé.

    admindios


    One comment

    • Tokounon

      10 février 2021 at 20 h 02 min

      Soyez tranquille messieurs les députés. Le peuple n’est pas aveugle . On voit tout et on constate que malgré tout ce que vous avez faire pour garantir une élection inclusive et ceci dans la paix,ces démon de la république font tout pour salir l’image du pays. Mais on compte beaucoup sur la police républicaine pour les réprimer jusqu’à dans leur tombe s’ils osent semer du trouble.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment