ALERTE :

    Présidentielle 2021 ”Pacte de Paix”, une barrière anti-violence proposée aux candidats - Les Pharaons

    IMG-20210213-WA0069

    À moins de deux mois de l’élection présidentielle au Bénin, des initiatives se multiplient pour préserver l’essentiel : la paix. Pour transcender les clivages et faire descendre le mercure sociopolitique en cette veille de l’élection présidentielle, certains citoyens réunis au sein des Forces engagées pour la paix et le développement de l’Afrique ( Fepd- Afrique) portent l’initiative de la signature d’un ” Pacte de Paix ” entre les candidats. Dans le concret, il s’agira pour les trois duos de candidats retenus par la Commission électorale nationale autonome (Cena) de signer un pacte de paix. Acteur majeur du réseau des Forces engagées pour la paix et le développement de l’Afrique ( Fepd- Afrique), Nestor Avononmadegbé est revenu plus amplement sur cette initiative de la signature du Pacte de paix. ” La signature du << Pacte de Paix >> est une initiative qui concourt au renforcement de la démocratie à travers la préservation de la paix avant, pendant et après les élections. C’est une tradition dans les grandes démocraties à l’exemple du Ghana.”, a fait savoir Nestor Avononmadegbé, ce vendredi 12 février 2021 en marge du lancement officiel de la deuxième phase du projet Ma voix compte au Codiam de Cotonou. Selon lui, le ” Pacte de Paix” banni les appels à la violence, la haine, les intimidations, la destruction de biens, les troubles, etc. L’initiative de la signature d’un Pacte de Paix a un but précis. Des explications de Nestor Avononmadegbé, l’objectif du ” Pacte de Paix” est d’éviter les violences électorales avant, pendant et après les élections. ” Le pacte de paix est signé entre les candidats officiellement retenus et vise à engager les principaux acteurs à avoir un discours de paix et d’unité nationale pendant tout le processus électoral.”, a-t-il renchéri. Les citoyens réunis au sein des Forces engagées pour la paix et le développement de l’Afrique ont à coeur le développement du Bénin. Ils n’entendent ménager aucun effort pour préserver la paix, condition essentielle pour le développement. ” A travers l’initiative du Pacte de Paix, Fepd- Afrique veut contribuer au renforcement de la culture de la paix et de la responsabilité des acteurs politiques engagés dans les élections présidentielles d’Avril 2021, gage d’un développement durable de notre patrie commune le Bénin “, a déclaré pour conclure Nestor Avononmadegbé. Ce vendredi 12 février 2021, la Commission électorale nationale autonome ( Cena) a publié la liste provisoire des candidats dont les dossiers ne souffrent d’aucune irrégularité. Sur la vingtaine de duos de candidats enregistrés, seuls trois duos remplissent toutes les conditions prescrites par le code électoral. Il s’agit des duos: Alassane Soumanou- Paul Hounkpè ( Fcbe), Patrice Talon- Mariam Chabi Talata ( mouvance) et Corentin Kohoué- Irénée Agossa. Les trois duos devront passer l’étape de la Cour Constitutionnelle avec les tests médicaux pour valider définitivement leurs candidatures. Le Pacte de paix que propose Fepd- Afrique sera donc soumis à ces duos afin d’éviter une escalade des violences au cours de ce processus électoral.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment