ALERTE :

    #Bénin/Présidentielle 2021 La division de l’opposition, une aubaine pour la majorité - Les Pharaons

    oppop

    Les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et Les Démocrates, partis appartenant à l’opposition sont en désaccord profond sur la stratégie à adopter pour combattre le régime de Patrice Talon. Dans le cadre de la présidentielle du 11 Avril 2021, ces deux familles politiques, héritières de l’ancien président de la République partent divisées. Si les ‘’Verts’’ sont sur la ligne de départ, le parti dont le président d’honneur est Boni Yayi a choisi la stratégie de boycott implicite en rejetant le parrainage. Une éventuelle alliance est donc exclue entre ces deux forces politiques pour ce scrutin. Un boulevard royal construit par l’opposition pour la réélection de Patrice Talon.

    LIRE AUSSI:Politique au Bénin ‘’Les Démocrates’’, Irenée Agossa dépeint un regroupement de « dictateurs »

    Deux camps s’opposent au sein des détracteurs du régime de Patrice Talon. Une aile, regroupé autour du parti Fcbe, qui a toujours refusé la politique de la chaise vide. Elle a publiquement désapprouvé le boycott des élections législatives d’Avril 2019 par l’opposition. Présente dans les starting-box à l’occasion des dernières communales pendant lesquelles elle a pu franchir la barrière des 10% des suffrages au plan national, elle sera encore représentée lors la présidentielle d’Avril prochain. Manifestement, pour les Fcbe, laisser le champ électoral libre pour les soutiens du régime en place à Cotonou serait une erreur.

    Face aux ‘’Verts’’ des Fcbe se trouvent ‘’Les Démocrates’’. Ce parti regroupe autour de l’ex-chef de l’Etat béninois Boni Yayi, les faucons de l’opposition. Réaffirmant à toutes les occasions leur intransigeance face au régime de Patrice Talon dont ils réclament le départ, ils se plient parfois aux lois qu’ils n’ont de cesse de dénoncer quand cela les arrange. La mise en conformité du parti avec la nouvelle charte régissant le système partisan en est une parfaite illustration. Ils réclament un dialogue politique avant de participer à cette élection et ont toute de même fait acte de candidature avant d’être recalés par la Commission électorale. La lisibilité de leurs actions n’est de toute évidence pas leur point fort.

    A quelques semaines de la présidentielle, la seule certitude du côté de l’opposition est qu’elle n’a pas retenu une stratégie commune pour battre le ticket conduit par Patrice Talon. Une division dont on se réjouit dans le camp présidentiel. Un habitué du Palais présidentiel affirme que tout est en place pour la réélection de président sortant. « Notre meilleure arme, c’est l’opposition. On n’aurait jamais pu trouver meilleur directeur de campagne que le combat fratricide entre les héritiers de Boni Yayi », se réjouit notre interlocuteur.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment