ALERTE :

    Affaire Réckya Madougou La sortie de Modeste Kérékou qui accable la Conseillère du Président togalais - Les Pharaons

    modeste-kerekou-681x267

    Abass TIDJANI

    Plus de deux ans séparent les deux affaires. Mais une seule et même constante : dame Réckya Madougou se trouve au cœur, selon toute vraisemblance, de manœuvres visant à déstabiliser le régime démocratiquement élu par le peuple béninois. Si, par parti-pris, ou par malhonnêteté intellectuelle, certains pourraient évoquer un complot visant à éliminer un (faible) adversaire politique, le bon sens voudrait tout de même que l’on reconnaisse que les faits évoqués par le Ministre Modeste Kérékou sont loin de constituer des circonstances atténuantes pour celle qui apparait comme le cerveau de l’opération de préparation d’assassinats politiques qui a été confondu par les accablantes preuves et lâchée par ses complices présumés.
    Les faits exposés par le Ministre Modeste Kérékou sont très graves. Le 23 décembre 2018, aux environs de 2h du matin, je reçois desmessages WhatsApp d’un profil qui affiche le numéro togolais +228 9339 33 39 avec la photo de dame Réckya MADOUGOU. Surpris par lateneur des messages, j’ai tout de suite pris conscience de leur gravitéet ai aussitôt fait une capture d’écran avant de répondre à l’expéditeurque je n’ai rien compris et de lui demander à qui j’avais à faire. C’estalors qu’avec empressement mon interlocuteur de l’autre côté asupprimé les messages », affirme-t-il.
    Plus loin, il indique que dans lesdits messages, que des allusions directes sont faites à des manœuvres en vue de déstabiliser le régime en place à Cotonou. IL écrit notamment : « Il faut donc lire par FG, FaureGNASSINGBE, PT, Patrice TALON, ADO, Alassane DramaneOUATTARA, et Issifou, Mahamadou ISSIFOU.Vous noterez par ailleurs qu’en décembre 2018, nous sommes àquelques mois des législatives de 2019. Et vous noterez surtoutqu’après ces législatives ont été boycottées par l’opposition et ontdonné lieu à des actes de vandalisme ».
    Il est donc logique de conclure la candidate recalée du parti ‘’Les Démocrates n’est manifestement pas à sa première tentative de destabilisation du Bénin. Mais cette fois, rien ne permet à l’étape actuelle des investigations d’associer des puissances étrangères à son plan. Mais on peut tout même s’interroger sur l’origine de l’argent dont elle se sert dans son activisme politique et surtout celui prévu pour exécuter le plan d’assassinats de personnalités politiques de premier rang dans la huitième circonscription électorale.
    Une chose est certaine, il sera difficile pour dame Madougou Réckya d’expliquer aux Béninois, qu’elle aspire à diriger, comment s’est-elle retrouvée au centre de cet imbroglio polico-judiciaire.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment