ALERTE :

    #Bénin/Justice L’amélioration des conditions de vie et de travail des magistrats, la priorité de Victor Adossou - Les Pharaons

    adossou

    En dévoilant ses priorités durant son mandat, le nouveau président de la Cour Suprême, Victor Adossou, a affirmé que l’amélioration des conditions de vie et de travail des magistrats sera au cœur de son programme. Il l’a fait savoir notamment ses collaborateurs à divers niveaux et à l’ensemble du peuple béninois. Il a annoncé d’importantes réformes axées autour des magistrats.

    « La justice, le pouvoir judiciaire que j’entends défendre avec conviction, détermination et responsabilité, c’est une justice plus forte en phase avec les exigences de l’Etat de droit et pilier de la démocratie », indique Victor Adossou. Il laisse entendre que pour lui, « il n’y a pas de justice forte sans indépendance, sans statut clair du magistrat, doublé d’une responsabilisation et d’une responsabilité du juge » ; ce dernier était la pierre angulaire d’une justice équitable.

    C’est pourquoi, il informe qu’il travaillera à la lisibilité et à l’amélioration du statut des juges. A ce titre, l’un des principaux chantiers de sa mandature sera d’œuvrer à faire voter le statut des magistrats de la haute juridiction, tel que prévu à l’alinéa 2 de l’article 134 de la Constitution. Pour lui, l’effectivité d’une telle loi devient aujourd’hui impérieuse avec l’érection de la chambre des comptes de la Cour suprême en Cour des comptes ainsi que les travaux en cours sur le statut ses magistrats et les règles de procédures applicables devant ses chambres.

    Au nombre des autres priorités, Victor Adossou parle de la relecture des textes régissant le Cour Supême, notamment ses attributions, son organisation, son fonctionnement ainsi que la procédure devant ses formations juridictionnelles dans un esprit d’actualisation et d’harmonisation. Il mettra en un système de formation continue des magistrats tout au long de sa mandature, en liaison avec le Ministre de la Justice et l’Association des magistrats retraités du Bénin.

    Enfin, il dit vouloir attacher du prix à la reddition des arrêts de la Cour, dans des délais raisonnables mais aussi à la publication et à la diffusion de ses jurisprudences pour faciliter la prévisibilité desdites décisions et éviter tous risques de suspicion, sans oublier la dématérialisation des différentes procédures.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment