ALERTE :

    #Bénin/Digitalisation Réformes à l’Anatt, Alain Hinkati digitalise l’examen du permis de conduire - Les Pharaons

    pc

     

     

    La vague de dématérialisation de l’administration publique béninoise touche aussi l’Agence nationale des Transports terrestres (Anatt). Suspendu en janvier dernier, l’examen du permis de conduire a repris cette semaine sous un nouveau format. Il s’agit de la digitalisation de l’épreuve du code. A en croire les responsables de cette structure, cette réforme a été mise en œuvre pour simplifier la procédure, garantir la transparence et lutter efficacement contre les fraudes.

    Alain Hinkati, le nouveau Directeur général intérimaire de l’Agence nationale des Transports terrestres vient de frapper un gros coup. Ce jeune cadre a hissé l’Anatt au firmament de l’e-administration au Bénin. En effet, sous son leadership et grâce à sa vision, l’Anatt dispose d’une application web qui permet la composition dématérialisée dans l’épreuve du code. C’est donc la fin de l’encombrante ère des feuilles et des stylos.

    Dorénavant, les candidats composent sur des smartphones. Une fois identifiés sur la plateforme dédiée à l’examen, les candidats cliquent sur ‘’Démarrer’’ pour avoir accès à la page digitale de composition. Selon les explications de l’Anatt, pour chaque question, les choix de réponses sont alignés de sorte que le candidat coche avec son doigt les réponses qu’il juge appropriées. Il appuie sur ‘’Suivant’’ pour passer d’une question à l’autre. A la fin de la composition, une vingtaine de minutes plus tard, les candidats voient aussitôt leurs notes s’afficher à l’écran du smartphone. Ceux qui ont une note supérieure ou égale à 14 voient leurs résultats en vert et sont déclarés admissibles. Ceux dont les notes sont au rouge sont invités à poursuivre les révisions pour la prochaine session.

    Cette révolution numérique est l’aboutissement de la vision d’un homme. Alain Hinkati. Il est revenu, dans le journal La nation, sur les motivations de cette réforme. « Depuis ma prise de fonction, le 18 janvier dernier, j’ai noté quelques défaillances dans l’organisation de l’examen du permis de conduire. Ces défaillances concernent, entre autres, la base de données des questions, le dispositif administratif d’organisation de l’examen, en l’occurrence au niveau du secrétariat et de la correction des copies… Bref, l’examen du permis de conduire au Bénin n’avait pas une bonne réputation », a expliqué le Dg/Anatt. Il a donc initié une réforme qui s’est traduite par la dématérialisation de l’examen du code.

    Cette innovation du Dg/Anatt met fin à l’opacité ayant toujours entouré les conditions de délivrance du permis de conduire au Bénin et de le crédibiliser à l’international. Alain Hinkati informe pour finir que le vent des réformes au sein de l’institution touchera bientôt l’examen pratique de conduite avec le renforcement du contrôle.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment