ALERTE :

    Election présidentielle du 11 Avril au #Bénin Les prémices d’un scrutin à un tour - Les Pharaons

    mode tal

    Le 11 Avril prochain, environ 5,5 millions de Béninois de l’intérieur et de la diaspora sont convoqués aux urnes pour désigner les deux prochains membres du l’exécutif suprême du pays. A une dizaine de jours de ce premier tour de l’élection présidentielle, la campagne électorale bat son plein sur toute l’étendue du territoire nationale dans une ambiance festive. Mais un seul duo de candidats, celui de Patrice-Talon et Mariam chabi Zimé Talata anime ladite campagne. L’opposition, éclipsée malgré ses appréciables efforts et ses critiques parfois justifiées contre la gouvernance du régime en place est presqu’invisible. Auréolé d’un bilan très flatteur, Patrice Talon et sa colistière drainent un monde fou à chaque apparition. Et même dans les localités dans lesquelles il a avait réalisé des scores plus ou moins mitigés en 2016. De quoi faire dire aux observateurs de la scène politique béninoise que les candidats de la majorité feront un K.O. inédit dans l’histoire politique du Bénin.

    Si le chef de l’Etat actuel et candidat à sa propre succession et ses partisans crient et chantent partout durant cette campagne électorale, c’est que Patrice Talon a un bilan flatteur. Sous la gouvernance de l’ancien chantre de la ‘’Rupture’’, l’économie béninoise, naguère moribonde, est devenue l’une des plus performantes de l’Afrique subsaharienne. Le taux de croissance est l’un des plus élevés de l’Afrique. Les classements internationaux se multiplient et confirment la métamorphose du Bénin depuis environ 05 ans.

    Sur tous les plans, les progrès réalisés par le Bénin, grâce au management du président Patrice Talon force l’admiration. Agriculture, tourisme, indice du développement humain, lutte contre la corruption, droits de l’homme, démocratie ou encore qualité des infrastructures routières, diplomatie, sport, etc., le Bénin émerveille le monde entier. Au plan national, Patrice Talon est devenu une icône. En cinq années de règne, le candidat à sa propre succession a fait plus que tous ses prédécesseurs réunis en 56 ans. Ecoles, routes, réformes économiques, politiques, social, il a satisfait la majorité des Béninois à tout point vue.

    Et cela se sent durant la campagne en cours. A chacune de leurs sorties, Patrice Talon et Mariam Chabi Talata drainent un monde fou. Souvent, le monde à l’extérieur des sites de meetings est plus important que celui sur. Les deux candidats en sont généralement étonnés, aimés au-delà de leur imagination.

    Face à ce tableau très flatteur, l’opposition peine à se faire entendre. A court d’arguments face à un peuple qui a retrouvé sa fierté, elle se fourvoie même dans son discours. Cette apathie ouvre un chemin royal vers une réélection de Patrice Talon dès le premier tour. Ce qui fait au président-candidat que son « prochain mandat commence dès le 11 Avril 2021, date de l’élection, parce qu’il n’y aura pas de deuxième tour ».

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment