ALERTE :

    Bénin/Politique: La “Génération Talon ” se prononce sur la prorogation du mandat présidentiel - Les Pharaons

    Au-delà du 6 avril 2021, le mandat du Président Patrice Talon n’est ni en conflit avec la loi ni avec la légitimité. C’est le point de vue du comité intellectuel dénommé la Génération Talon. Les membres de ce creuset l’ont fait savoir le samedi 03 avril 2021 au détour d’une séance d’information organisée à l’endroit des populations de Fidjrossè et environs.

    Alors qu’il a pris fonction le 6 avril 2016 pour un mandat de cinq ans, le président de la République, Patrice Talon a vu son quinquennat constitutionnellement prorogé jusqu’au 22 mai 2021 à minuit. Cette prorogation du mandat présidentiel n’est pas du goût de tous les acteurs politiques et notamment ceux de l’opposition au régime de la Rupture. Loin d’être un arrangement institutionnel, cette prorogation est en fait induite par les réformes politiques visant à favoriser l’alignement des mandats électifs dès 2026. C’est l’essentiel à retenir des propos de Delmas Koli, membre de la “Génération Talon”.
    Ce comité intellectuel ne partage pas l’avis des détracteurs au régime du nouveau départ qui accusent à tort et à travers l’actuel locataire de la Marina. Et tels des pédagogues, les membres de ce comité démontrent, argumentent et emportent l’adhésion. En témoigne l’ambiance dans la salle. Un silence religieux signe d’une écoute attentive rompu subitement et fréquemment par des salves d’applaudissements.
    Sans détour, il a fait savoir ” qu’il n’y a aucun souci ” quant à la légalité et la légitimité du délai excédent du mandat présidentiel en cours. Selon lui, la prorogation du mandat présidentiel est une conséquence de la révision de la constitution. <<Une loi a été votée au parlement par les représentants du peuple. Cette loi a été votée pour régler un problème précis. En effet, force était de constater que presque tous les ans, nous organisons des élections au Bénin. Le vote de cette loi est venu régler ce problème majeur et nous permet désormais d’avoir des élections groupées>>, a-t-il expliqué.
    Quand une loi a été votée, poursuivra-t-il, elle entre en vigueur, la disposition transitoire est assez claire, donc ça veut dire que c’est la nouvelle constitution qui reçoit application et à partir de ce moment, on ne peut plus dire que c’est le 6 avril qui sera la date retenue pour prêter serment quand il s’agira d’un nouveau ou bien du même Président. Conclusion, ” il n’y a aucun problème, nous sommes parfaitement dans la légalité et nous sommes dans la légitimité qui est justifiée d’ailleurs par cette légalité.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment