ALERTE :

    Bénin/Agriculture Le FNDA au cœur de la révolution de la filière anacarde - Les Pharaons

    fda

    Le Gouvernement béninois et la Banque africaine de développement (Bad) renforcent les domaines d’intervention du Fonds national de développement agricole. Il est question d’accroitre de façon substantielle les superficies cultivées. Ainsi, le Projet d’appui au développement de la filière anacarde et de l’entreprenariat agricole (Padefa-Ena) vise à installer 3 000 hectares (ha) de nouveaux vergers et à réhabiliter 10 000 ha d’anciennes plantations par une approche de facilitation et bonification du Fonds national de développement agricole (Fnda) du Bénin. Il est également prévu de produire et utiliser des plants greffés de cajou sur 15 ha de pépinières.

    L’amélioration des performances de la filière permettra d’assurer, de façon durable, la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population et de contribuer au développement économique et social du Bénin. Grâce au projet, le rendement de la production de noix d’anacarde devrait passer de 350 kg en moyenne à l’hectare à 700 kg au cours des prochaines années en ce qui concerne les plantations aménagées. Il passera de 1000 kg à 1200 kg en année de pleine production dans quelques années pour les nouvelles plantations qui seront mises en place dans le cadre du projet.

    Dix unités existantes de production de jus de pomme de cajou et dix autres de transformation de noix de cajou seront renforcées et modernisées. La capacité totale de transformation des usines est actuellement estimée à 65 000 tonnes pour une production qui a atteint entre 140 000 et 150 000 tonnes de noix de cajou brutes en 2020. Mais la transformation réelle par les usines sur place ne dépasse guère les 20 000 tonnes, soit moins de 15 % de la production nationale.

    Le Gouvernement a choisi le Fonds national de développement agricole pour la mise en œuvre de ce programme. Il s’agit du renforcement des domaines d’intervention du Fnda décidé par le Président Patrice Talon pour booster l’investissement agricole privé. Une cagnotte de plus de 11 milliards a été mise en place avec l’appui de la Bad pour atteindre les objectifs fixés.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment