ALERTE :

    #Bénin/Gouvernance de Patrice Talon Eric Adja parle de « progrès appréciables » - Les Pharaons

    adja

    Le Directeur de l’Agence francophone de l’intelligence artificielle (Afria) se prononce sur la gestion des affaires publiques par le régime de Patrice Talon depuis 2016. Le docteur Eric Adja a confié ses impressions sur son pays à la faveur d’un entretien avec la rédaction du quotidien L’Evénement Précis. Il trouve que les réformes sont indispensables pour tout pays qui aspire au développement et trouve que le Bénin a fait des avancées appréciables. Mais il souhaite tout de même que l’impact de cet embelli que connait le pays soit plus visible dans le quotidien des populations.

    De ce quinquennat finissant de Patrice Talon, Dr Eric Adja souligne : « dans l’ensemble…, les progrès sont appréciables. Il y a des réformes qui portent leurs fruits et d’autres pas encore. De façon objective, nous pouvons suggérer que ces réformes puissent contribuer à davantage de création de richesses et de répartition en faveur du panier de la ménagère. Je sais que c’est aussi une préoccupation du Président de la République et de son gouvernement. En effet, ce dernier a voulu d’abord assainir les recettes publiques et instaurer une gestion plus rigoureuse des finances publiques ».

    Mais le fonctionnaire international va aussi inviter les autorités à ne pas baisser les bras. « Maintenant, le souhait des populations est que le résultat de ces réformes puisse être de plus en plus largement partagé par les Béninois, notamment les plus pauvres. Nous souhaitons que les prochains mois puissent donner l’occasion de la mise en œuvre d’une politique économique plus généreuse, pour que les Béninois sentent que les sacrifices consentis commencent à porter des fruits dans leur vécu quotidien et dans la satisfaction des besoins fondamentaux des familles », a-t-il souligné.

    Dr. Eric Adja estime en outre que le pays se développe. « J’ai remarqué qu’il y a un vrai changement en matière d’infrastructure. Il serait honnête et équitable de féliciter le gouvernement pour l’effort qui est fait. Surtout dans les rues secondaires des quartiers réputés pour être des lieux d’inondation. Je veux citer par exemple, Agla, Akogbato etc. Il faut être objectif, il y a de façon visible du progrès, des résultats et aussi des défis à relever », conclut-il.

     

     

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment