ALERTE :

    #Bénin/Violences préélectorales De nouvelles interpellations à Parakou, Kandi et Toui - Les Pharaons

    wassi

    Les investigations se poursuivent en vue d’identifier et de poursuivre devant la justice les instigateurs, commanditaires, auteurs et complices des actes de violences enregistrés dans certaines localités durant la semaine de l’élection présidentielle. Des informations dignes de foi font état de l’interpellation de quatre personnes impliquées dans les barbaries dans certaines localités du centre et du nord du pays. Ces personnes sont proches du parti Les Démocrates et de l’ancien ministre de Boni Yayi, Komi Koutché, suspecté d’être un des soutiens financiers et commanditaires de ces attaques enregistrées entre les 6 et 11 Avril derniers.
    Les sieurs Alidou SERO GBASSI, Arouna MOUSSE et Ousmane BIO BOU et …… ne sont plus libres de leurs mouvements. Ces individus qui sont soupçonnés d’être impliqués dans les attaques et actes de violences en vue de renverser le régime en place ont été interpellés par la Police républicaine. Le docteur Alidou SERO GBASSI, membre de la coordination du parti Les Démocrates de Parakou, serait l’un des principaux organisateurs des actes de violence ayant eu lieu dans la ville de Parakou du 06 au 11 avril 2021. Il aurait reçu des fonds de l’honorable Daniel SARE KPERA et de Raoufou ABOUMON (un neveu de Boni YAYI), pour recruter des chasseurs de SEBOU et d’autres en provenance du Nigéria. Il aurait organisé un groupe de jeunes de Parakou d’autre part qu’il a armé de machettes et ordonné l’assassinat de Charles Toko. Ce sont ces groupes qui ont érigé des barricades à l’intérieur et à l’entrée Sud de Parakou. a été interpellé à Parakou dans la nuit du dimanche 18 avril 2021.
    La 2ème personne interpellée, Ousmane BIO BOU serait le meneur principal des groupes du docteur Alidou. Il était à la tête des groupes de délinquants qui ont vandalisé le siège du parti UP, la radio URBAN FM et le poste de péage de Sirarou. Il assurait également le ravitaillement en eau et en nourriture des badauds qui gardaient les barricades à partir des ressources fournies par le docteur Alidou. Ousmane BIO BOU a été également interpellé à Parakou ce mercredi 21 avril 2021.
    Quant à Arouna MOUSSE, membre de la coordination des Démocrates à Kandi, il est soupçonné d’avoir mobilisé les subversifs de tous les arrondissements de la commune de KANDI pour commencer les manifestations à partir du 06 Avril 2021 à 00h. Il a ordonné l’incendie du commissariat de Kandi, et a pris une part active dans le convoyage des dix-sept chasseurs provenant de Kouandé et qui ont été interpellés à Calavi. La veille des élections, il a financé l’incendie du siège de l’arrondissement d’Angaradebou où était entreposé le matériel électoral.
    Le quatrième individu, Interpellé à Toui, Wassiou AGBADJÈ, est un élément clé dans les subversifs du département des Collines. Impliqué dans les violences électorales de 2019, il aurait assuré la préparation mystique des éléments ayant organisé les dernières violences à Bantè et Savè. Il aurait participé à l’incendie du domicile de l’honorable André OKOUNLOLA et au saccage poste péage de Diho.

     

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment