ALERTE :

    #Bénin/Réélection de Talon Un mandat à haute portée sociale, selon Wilfried Léandre Houngbédji - Les Pharaons

    wili b

    Le 23 Mai prochain, le président Patrice Talon sera investi pour un second et dernier mandat de cinq. Le prochain quinquennat sera celui du social, à en croire Wilfried Léandre Houngbédji. A la suite du chef de l’Etat qui affirmait lors de la campagne électorale que le mandat à venir sera dédié au développement de la poche des Béninois, le Directeur de la Communication à la présidence de la République réitère sur les ondes de Radio Bénin que Patrice Talon mettra le cap sur le social pour les cinq prochaines années.

    « Les retraités avaient un vrai problème structurel qu’est l’inexistence de leur livret de pension. Or ils ont passé toute leur vie au service du pays. Face à ce problème, le président a donné un délai ferme au ministère concerné et les solutions ont été trouvées pour qu’au jour du départ à la retraite, l’agent de l’Etat ait son carnet de pension et que dès le premier mois qui suit cette admission à la retraite, il puisse commencer par bénéficier de sa pension », explique-t-il. Au niveau des salariés du privé, le gouvernement a pris langue avec la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) afin qu’ils puissent avoir aussi de leur carnet de pension, une fois admis à la retraite et à bonne date va préciser l’ancien journaliste.

    « Le quinquennat à venir est éminemment social », martèle Wilfried Léandre Houngbédji. Il révèle qu’il est prévu en faveur des artisans tous secteurs confondus, une ligne de garantie qui leur permettra d’avoir accès au crédit. A l’en croire, l’exigence de garantie par les institutions financières ne sera plus un obstacle à leur entrepreneuriat. Mieux, les capacités de tous les artisans seront renforcées de façon périodique afin qu’ils soient de plus en plus efficaces et performants dans leurs activités. Prenant le cas des retraités, il précise que le défi du paiement de leur pension a été réglé durant le premier quinquennat et bonifié du taux d’indice qui avait été relevé à 1.25.

    Concernant l’asphaltage, Wilfried Léandre Houngbédji précise que les Béninois remarquent déjà l’impact de ce projet dans les 9 villes choisies au départ. Il affirme que, lors de sa tournée de reddition de comptes, le chef de l’Etat a pu recueillir les doléances des autres localités qui souhaitent bénéficier du projet asphaltage. Leurs doléances ayant été entendues, il est prévu, selon le directeur de la communication de la présidence, d’élargir ce projet à toutes les communes du Bénin. En plus de cela, il est prévu, un programme d’assainissement pluvial à Cotonou mais aussi dans huit autres villes dont Porto-Novo et Parakou. Il explique qu’à la fin de ce quinquennat, les villes de Cotonou, Porto-Novo et Parakou seront totalement assainies pour échapper aux affres des inondations.

    Et toutes ces réalisations auront un fort impact social, va-t-il terminer.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment