ALERTE :

    #Bénin/Economie Btp, Transports, Télécommunications…,Ces secteurs qui vont soutenir la croissance en 2021 - Les Pharaons

    btp

    Le taux de croissance du Bénin, estimé finalement à 3,8% en 2020, devrait retrouver son niveau de ces dernières années malgré la persistance de la double crise sanitaire et économique liée à la pandémie de la Covid-19. Selon la Direction générale des Affaires économiques (Dgae) du Ministère de l’Economie et des Finances, la croissance projetée pour 2021 est de 6%. Elle sera portée notamment par plusieurs secteurs d’activités tels que l’agriculture, les Btp ou encore les transports et le commerce avec la réouverture des frontières.

    La relance envisagée sera soutenue par les secteurs de l’industrie et du commerce qui ont été durement touchés par la pandémie. Pour 2021, il est attendu une amélioration de la valeur ajoutée du secteur secondaire à hauteur de 10,3 % contre une estimation de 5,2 % en 2020 en lien avec les performances attendues dans la branche Btp, selon la Dpc/Mef. Ces performances seraient soutenues par la poursuite de plusieurs projets, dont la mise en œuvre du projet Asphaltage phase 2, la construction des 22 stades communaux et des 35 marchés urbains, l’achèvement de la construction des 20 000 logements sociaux.

    En outre, la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale, la réalisation des travaux de construction de l’hôtel Sofitel et la réhabilitation du Centre international des conférences (Cic), de 15 marchés régionaux et secondaires dans les communes du grand Nokoué, la construction du pipeline Bénin-Niger, sont autant de projets pouvant booster les performances dans cette branche ainsi que dans celle de l’énergie.

    Dans le secteur tertiaire, la valeur ajoutée progresserait de 4,2 % en 2021 en lien avec les activités des services. Le commerce, les transports ainsi que les branches « Hôtels et restaurants » et « Télécommunication » devraient se relever à la suite de l’ouverture des frontières et la hausse des activités au port de Cotonou.

    La valeur ajoutée du secteur primaire devrait s’améliorer en 2021 à hauteur de 4,6 %, soutenue par les bonnes performances attendues aussi bien de la production vivrière que des cultures d’exportation, notamment le coton. L’amélioration des performances agricoles impactera favorablement les industries alimentaires.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment