ALERTE :

    #Bénin/Amélioration du climat des affaires Le commerce transfrontalier, un des piliers de la résilience de l’économie - Les Pharaons

    tier

    Le commerce transfrontalier est l’un des indicateurs Doing business sur lesquels se fonde la Banque mondiale dans l’élaboration de son rapport annuel. L’amélioration du climat des affaires passe donc par la facilitation des échanges. C’est ce à quoi contribue la mise en place du Guichet unique du commerce extérieur (Guce), l’une des réformes phares du Gouvernement de Patrice Talon depuis son accession au pouvoir en 2016.

    Autrefois en effet, l’opérateur économique devait avoir recours à trois différentes plateformes pour ses transactions. Ce qui constitue un supplément de tracasseries dans une administration dans laquelle la liasse documentaire était un dogme. Mais le Guce est une plateforme qui fusionne l’ensemble des procédures et des acteurs qui interviennent dans la chaîne du commerce extérieur, de sorte à éviter à l’opérateur de disperser son temps et ses ressources.

    A en croire la cellule technique de suivi des réformes du Ministère de l’Economie et des Finances, toutes les réformes engagées concourent à quatre finalités. La célérité : avec la dématérialisation, la durée des opérations est fortement réduite, la réduction des coûts avec moins de tracasseries et moins d’interlocuteurs ; la transparence et la sécurité car le Benin a le corridor le plus sûr et le plus rapide », a-t-il affirmé. D’après l’Uemoa, ce pays est le numéro de l’espace communautaire en matière de libre circulation des personnes et des biens.

    Mieux ces réformes permettent à la douane béninoise de répondre aux exigences de professionnalisme et d’accroître ses recettes. Au titre du premier trimestre et en dépit des difficultés liées à la pandémie du Covid-19 et à la fermeture des frontières, nous avons pu atteindre près de 99,24% de nos prévisions. Selon le Fmi, la croissance du Bénin malgré la crise sanitaire et économique induite par cette pandémie mondiale est un signe de la résilience de l’économie du pays. Ce qui a été confirmé par l’Uemoa qui estime que le Bénin aura l’un des plus forts taux de croissance en 2021 dans la sous-région. Le taux de réalisation des prévisions de recettes douanières en est évidemment une preuve.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment