ALERTE :

    Politique au #Bénin Irénée Agossa s’oppose à l’entrée de l’opposition au Gouvernement - Les Pharaons

    ,,,,,

    Irenée Agossa, candidat malheureux à la vice-présidence du Bénin lors de l’élection présidentielle du 11 Avril dernier appelle à une clarification de la scène politique du pays. Réagissant à la désignation de Paul Hounkpè comme chef de l’opposition, l’ex-colistier de Corentin Kohoué souhaite qu’il y ait plus de lisibilité et de démarcation entre le pouvoir en place et l’opposition
    « Ce qui serait désormais clair, c’est que l’opposition va rester dans le couloir de l’opposition et ne plus se retrouver dans le Gouvernement, en ressortir, entrer à nouveau.. » a-t-il indiqué en ajoutant qu’il y aura désormais plus de calme dans ce sens. Manifestement, le candidat malheureux ne s’inscrit pas la même logique que ses pairs de l’opposition qui demandent des assises nationales qui doivent en principe déboucher sur une gestion consensuelle du pouvoir. Il a également souhaité Paul Hounkpè soit plus à l’écoute des populations. « Le chef de file de l’opposition doit pouvoir travailler pour que les aspirations soient plus en accord, en phase avec ce qu’il est maintenant. Il faut une clarification au niveau de l’opposition pour que nous puissions mener un combat digne du nom et permettre au peuple de se retrouver dans tout ce qui se passe au niveau du sommet de l’Etat et accepter ces modifications importantes qui se dessinent aujourd’hui au niveau de la classe politique nationale », a affirmé Irenée Agossa.
    Il a en outre demandé à Paul Hounkpè de porter la voix de l’opposition entière et qu’il arrive à conduire à une clarification au niveau de l’opposition. Pour lui, le chef de l’opposition doit faire en sorte que les différents courants au niveau de « l’opposition convergent vers un idéal : celui du départ du régime en place ». Il a également présenté ses félicitations au Secrétaire exécutif national des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). « Il a rempli les conditions qu’il faut pour pouvoir être nommé chef de file de l’opposition », a laissé entendre pour finir Irenée Agossa.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment