ALERTE :

    Bénin/Justice Ce qu’attend le gouvernement pour procéder à l’évacuation sanitaire de Réckya Madougou - Les Pharaons

    Orounla conseil

    Cyrille LIGAN

    Alors qu’elle se trouve internée depuis quelques semaines dans le centre pénitentiaire de Missérété pour une affaire d’associations de malfaiteurs et de terrorisme, l’ex-candidate recalée du parti Les Démocrates à la dernière élection présidentielle voit multiplier en sa faveur des appels pour obtenir son évacuation sanitaire. De multiples appels qui resteront lettre morte, à en croire le porte-parole du gouvernement Alain Orounla, tant que le protocole qui « a toujours été appliqué par les services judiciaires pénitentiaires » ne sera pas suivi.

    En effet, interrogé sur la position du gouvernement face aux multiples interventions appelant à l’évacuation sanitaire de l’ancienne ministre Réckya Madougou, le ministre porte-parole du gouvernement Alain Orounla a fait savoir ce mercredi, au détour du point de presse du conseil des ministres, que « lorsque l’état de santé d’un détenu se dégrade, ceci est constaté et attesté par des certificats médicaux établis par des médecins assermentés et lorsque le cas nécessite une évacuation, il est donné une suite favorable ».

    Depuis quelques jours, les proches et conseils de la détenue évoquent la dégradation de son état de santé. Du côté du la Marina, pas d’inquiétude à l’horizon. Son porte-parole laisse entendre que Réckya Madougou est une prisonnière comme les autres et que son évacuation sanitaire devrait respecter le protocole en place. « Au lieu de se concentrer sur le dossier judiciaire, les interventions multiples des conseils des mis en cause sont plus relatives à des appels de mise en liberté, d’amélioration des conditions de détention et, en désespoir de cause, de dégradation de l’état de santé », a dénoncé Alain Orounla.

    Si à ce jour aucune demande en bonne et due forme n’a été adressée aux services pénitentiaires, Alain Orounla indique que « le gouvernement reste serein et fait confiance aux services judiciaires et pénitentiaires pour examiner avec rigueur et bienveillance toute demande qui serait appuyée et étayée par des pièces et y donnera les suites qui s’imposent ».

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment