ALERTE :

    #Bénin/Incarcération de Madougou et Aivo Irénée Agossa demande une accélération de la procédure pour lever les suspicions - Les Pharaons

    ago

    L’ex-colistier de Corentin Kohoué pour l’élection présidentielle ne dissocie du concert des appels à libérer les personnes incarcérées dans le cadre des actes visant à déstabiliser le régime constitutionnel en place à Cotonou. Pour Irénée Agossa qui affirme que Joel Aivo est un proche ami, son souhait ardent est évidemment de voir ce dernier recouvrer sa liberté de mouvements. Mais pas à n’importe quel prix, précise le président du parti dissout ‘’Le Nationaliste’’ lors d’un entretien sur une chaine de télévision locale hier dimanche 9 Mai 2021.

    « Il est tout à fait normal que Joel Aivo soit libéré selon les textes du pays. Je pense jusqu’ici que Monsieur Aivo bénéficie de la présomption d’innocence et il doit bénéficier aussi de bonnes conditions d’incarcération » a laissé entendre Irénée Agossa. Mais il souhaite toute même voir l’universitaire jugé rapidement. « Si les preuves sont aussi accablantes, et qu’on peut priver n’importe quel citoyen de sa liberté, au-delà de Aivo et de madame Madougou, l’accuser de telle ou telle infraction, et ne qu’on ne peut pas le mettre sous convocation, c’est qu’on a assez de preuve. Surtout dans ce contexte politique précis, il faut accélérer la procédure. Qu’on les juge rapidement… pour que cessent les suspicions. S’ils sont innocents, qu’on les libère ? S’ils sont inculpés, que les chefs d’accusation soient bien définis et qu’ils soient défendus dans ls droits normaux de la défense… C’est cela qui va crédibiliser la lutte contre l’impunité. C’est un principe qui doit être respecté pour tous les citoyens béninois » a souligné le candidat malheureux à la présidentielle du 11 Avril dernier.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment