ALERTE :

    Lutte contre le chômage: Le Conseil des investisseurs privés du Bénin apprécie les efforts du gouvernement - Les Pharaons

    271011.jpg

    Le chômage est l’ un des problèmes les plus importants au Bénin. Invité à se prononcer sur ce phénomène, Roland Riboux, président du Conseil des investisseurs privés du Bénin (Cipb) a laissé entendre que l’inadéquation entre les formations existantes et les besoins du marché de l’emploi est la principale cause du taux de chômage. <<On forme des gens en quantité sur des choses qui ne servent pas à grand-chose>>, a-t-il souligné.

    Au delà de cet état de chose, il a fait savoir que le Bénin souffre de « l’illettrisme de ses citoyens adultes ». Il s’agit d’ « un problème général qu’il faut prendre à bras-le-corps », recommande-t-il. Avant d’apprécier les efforts du gouvernement visant à lutter contre le chômage des jeunes, Roland Riboux a évoqué les solutions adéquates pour inverser la tendance.

    Parlant toujours de formations et besoins du marché de l’emploi, Roland Riboux note que beaucoup d’apprenants béninois sont brillants en mathématiques et qu’ils pourraient contribuer au secteur du numérique. Il propose alors au gouvernement qui met en œuvre un projet dans ce sens d’expérimenter « la méthode de Singapour en maths, qui est bien meilleure par rapport aux méthodes traditionnelles actuelles », car elle permet de détecter davantage de jeunes talents dans le domaine.
    En ce qui concerne l’illettrisme, le président du Cipb a donné l’exemple de Cuba qui selon ses explications a réussi à se débarrasser de ce fléau et dont les méthodes ont fait école dans plusieurs pays. Il pense qu’il serait intéressant que le gouvernement béninois se penche sur la question.
    S’exprimant sur les efforts du gouvernement béninois pour changer la donne, une petite comparaison permet à Roland Riboux de conclure que le régime Talon fait des efforts considérables en matière de gouvernance et d’actions de développement. « D’abord, il y a un plan que le gouvernement a établi et s’efforce de suivre. Ensuite, il y a un effort d’assainissement en particulier dans les finances et la façon de gérer un certain nombre de choses et enfin, il y a un souci de mieux gérer les choses qui sont fondamentales pour que le pays fonctionne en général. Vous voyez, on confie aux experts la gestion de l’électricité, du port, de l’aéroport. Je pense que c’est des choses qui vont permettre au pays de bien fonctionner », explique-t-il tout en soulignant que le régime ne peut pas tout faire à la fois. Parlant du pouvoir actuel, ce que Roland Riboux apprécie chez lui, « c’est cette façon d’analyser les problèmes et de commencer par y remédier ». Pour lui, c’est déjà un gros effort qu’a fait le gouvernement en mettant en place un tel Pag.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment