ALERTE :

    Bénin/Polémique autour du décret consacrant le chef de file de l’opposition Les clarifications du porte-parole du Gouvernement - Les Pharaons

    Alain Orounla 12

    Abass TIDJANI

    Le Gouvernement de la Rupture n’a pas inventé le poste de chef de file de l’opposition. C’est du moins ce qu’a fait savoir Alain Oroula au détour d’un point de presse le 13 Mai 2021 à Cotonou. Le Ministre de la Communication et de la Poste, et par ailleurs porte-parole du Gouvernement de Patrice Talon réagissait à la polémique, inutile selon lui, relative à la désignation de Paul Hounkpè, le leader des Forces cauris pour un Bénin émergent, comme chef de file de l’opposition béninoise.
    Face au procès en illégitimité fait à la suite de l’annonce officielle du gouvernement consacrant Paul Hounkpè comme chef de file de l’opposition. Pour certains, il ne revenait pas au chef de l’Etat de prendre un décret relatif à cette désignation. Alain Orounla a expliqué que la désignation du chef de file de l’opposition est un des acquis majeurs de la réforme du système partisan. « Le législateur a défini le statut de l’opposition. Son chef de file doit réunir un certain nombre de critères fixés par la loi. C’est donc en application des dispositions de la loi que le Gouvernement, et le chef de l’Etat, prenant acte de la volonté des électeurs béninois qui ont porté à la tête de l’opposition le parti politique dirigé par M. Paul Hounkpè, ont donc désigné ce dernier comme chef de file de l’opposition » s’est défendu le Ministre porte-parole du gouvernement.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment