ALERTE :

    Bénin/Société Incendie au marché Dantokpa, la réaction de Alain Orounla - Les Pharaons

    Orounla conseil

    Olaitan IBIODOUN
    L’espace de transactions commerciales que constitue le marché international de Dantopka de Cotonou. Des incendies récurrents y sont enregistrés ces derniers mois. Le dernier en date est Un court-circuit électrique serait à l’origine de cet énième incendie au marché international installé au bord la lagune de Cotonou. Le feu se serait déclenché après minuit et a atteint principalement le secteur du commerce de volailles. Les pertes sont considérables selon les témoignages de quelques victimes. Pas de perte humaine cependant. Mais les dégâts sont énormes
    Profitant d’un point de presse, le Ministre Alain Orounla est revenu sur le sujet. A en croire le porte-parole du Gouvernement, la vétusté du site et des équipements pourrait avoir été l’origine de ses sinistres récurrents. « Ces incendies peuvent bien s’expliquer par la vétusté des installations électriques et l’encombrement parce qu’il y a trop de monde par rapport à l’aire disponible. Cela peut également s’expliquer par du fait de la maladresse des hommes. Il y a des gens qui dorment dans ce marché et qui s’amusent à faire la cuisine » a laissé entendre le Ministre de la Communication et de la Poste.
    Poursuivant son propos, Alain Orounla indique qu’en attendant d’e, savoir plus sur les causes réelles de ces incendies, qu’il faille reconnaitre que ce n’est nullement du fait du régime de la rupture qui a hérité cette patate chaude des gestions antérieures. « Nous devons retenir que le régime du nouveau départ a pris les dispositions pour délocaliser ce marché. C’est l’occasion d’expliquer davantage aux usagers de ce marché, tous les intérêts qu’il y aurait à rejoindre le nouveau site en construction, à renoncer au site actuel qui n’est plus apte à supporter l’existence de ce marché.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment