Bénin/Violences préélectorales : “La Dynamique Continue” au chevet des militaires blessés - Les Pharaons

IMG-20210520-WA0093

A la tête d’une forte délégation, Parfait Gohoun, président de La Dynamique Continue a rendu visite dans l’après-midi de ce jeudi 20 mai 2021 aux militaires blessés lors des affrontements préélectoraux de la présidentielle 2021 et soignés à l’hôpital d’Instruction des Armées du Camp Guézo. Cette association est allée témoigner la reconnaissance de l’association aux forces de sécurité et de défense pour leur sens de professionnalisme.

Comme vous le savez, la dynamique continue est une association de développement et nous privilégions la solidarité dans toutes nos actions. C’est dans ce cadre que nous sommes ici à l’hôpital d’Instruction des Armées pour soutenir nos FDS blessées lors des évènements du 5 et 6 avril dernier dans certaines de nos communes. C’est l’essentiel du message qui leur a été transmis par les membres de la délégation de l’association. Cette visite vise à apporter le soutien de l’association aux soldats. Guidée par le Colonel Félicien Hounto, directeur de l’hôpital Camp Guézo, la délégation s’est portée au chevet des militaires blessés et soignés dans le centre. Une enveloppe financière symbolique a été remise au directeur pour soutenir les blessés de ces violences préélectorales.
Profitant de l’occasion, Parfait Gohoun et ses pairs ont exprimé leur soutien au Chef Suprême des armées, le Chef de l’Etat Patrice TALON. <<Nous comptons sur sa détermination pour que plus jamais, pareilles barbaries ne se répètent dans notre pays>>, a déclaré le président de La Dynamique Continue.
Au nom de ses camarades, il a lancé un appel à toutes les Béninoises et à tous les Béninois pour qu’ils sachent que les lois sont faites pour être respectées et appliquées. <<Aux forces de défense et de sécurité, nous disons bon courage. Vive les FDS, vive la République et que La Dynamique Continue>>, a-t-il lâché.
Dans son intervention, le Colonel Félicien Hounto, directeur de l’hôpital Camp Guézo a fait savoir que les prières doivent aller dans le sens que des événements de ce genre n’arrivent plus jamais. Face à ces événements qui ont affligé la République du Bénin, et surtout aux appels au soulèvement populaire de certains acteurs politiques, le directeur de l’hôpital Camp Guézo a invité les uns et les autres à toujours prêcher la paix.

admindios



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment