ALERTE :

    Bénin/ Économie Talon ouvre son second quinquennat avec un acte en faveur de l’inclusion financière - Les Pharaons

    Talon débat

    Quarante-huit heures après sa prestation de serment pour un second mandat, soit le 25 mai 2021, le Président de la République, Patrice Talon, a fait part des prémices d’une réforme dans le secteur financier béninois. Il s’agit d’un remodelage des services postaux avec une noble ambition en toile de fond : renforcer l’inclusion financière au Bénin. La réforme salvatrice a été annoncée par le Chef de l’État dans la soirée du mardi 25 mai 2021 sur une chaîne de télévision locale dans ses explications relatives à la suppression du Ministère de la communication et de la Poste. « Aujourd’hui le rôle postal même de la Poste devient désuet. Toutes les Postes aujourd’hui se développent et développent l’activité bancaire. Nous avons décidé que la Poste du Bénin va dans les jours à venir, c’est déjà en cours, d’ailleurs nous faisons des travaux dans ce sens là, la Poste du Bénin va davantage se consacrer à son activité bancaire. De telle sorte que nous ayons dans toutes nos communes des bureaux de Poste qui comportent essentiellement et surtout l’activité bancaire », a annoncé le Président de la République. La logique qui sous-tend cette réforme résulte d’un constat. Il s’agit de l’absence des structures bancaires « dans beaucoup de communes qui sont des communes à potentiel (…) qui ont des producteurs », selon Patrice Talon. « Il est difficile d’amener des banques à se développer partout. On a la Poste qui est un instrument dans les mains de l’État qui peut aller au plus près de nos populations, plus vite et efficacement que les grosses banques », a fait savoir le Président de la République qui assure que la Poste sera désormais placée sous la tutelle du Ministère de l’économie et des finances. Il s’agira, poursuit-il, « d’appuyer et de renforcer les prérogatives de la Poste pour qu’elle développe l’activité bancaire un peu partout ». Cette réforme des services postaux va davantage booster le taux d’inclusion financière à travers le rapprochement des services financiers des populations mais aussi la facilitation de l’accès à ces services financiers aux populations dans les coins les plus reculés du Bénin. En novembre 2020, un rapport de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest ( BCEAO) avait acté l’évolution positive de la courbe sur le niveau de l’inclusion financière au Bénin entre 2009 et 2019 dans l’espace Uemoa. Le niveau global de l’inclusion financière, appréhendé à partir d’un indice synthétique dont la valeur est comprise entre 0 et 1, est ressorti dans l’UEMOA à 0,499 en 2019, contre 0,205 en 2009, soit une progression de +143,41% en une décennie, selon les données officielles de la BCEAO. Au Bénin, cet indice synthétique qui était établi à 0,167 en 2009 est passé à 0,614 en 2019. Selon le rapport de la BCEAO, l’indice synthétique est calculé en tenant compte d’un ensemble de sept indicateurs, dont les indicateurs d’utilisation et des coûts des services financiers. Déjà classé parmi les pays à fort taux d’inclusion financière dans l’espace Uemoa, le Bénin va davantage progresser avec ce point d’honneur mis sur le développement de l’activité bancaire au cœur de la Poste.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment